Pneus de MotoGP

Moteur et pneus en MotoGP

Dans cet article, il nous explique tout ce qu’il faut savoir sur les spécifications du moteur ainsi que les pneus en MotoGP. Pour son explication experte sur les aspects plus spécifiques des courses de MotoGP, lisez ci-dessous :

Règles de base de Moto GP

Qualification et essai en MotoGP

Circuits et calendrier du MotoGP

Système de points et pilotes de MotoGP

Sécurité et pénalités en MotoGP

 

Spécification moteur en MotoGP

Pouvez-vous nous en dire plus sur le moteur d’une moto de GP ?

« C’est typiquement un moteur 4-temps de 1000 centimètres cube avec 4 cylindres et sans turbo. Le logiciel ECU contrôle le moteur et est protégé par les organisateurs pour éviter les fraudes. Les moteurs sont des V4. La boite de vitesse, manuelle, a 6 vitesses. En ce moment, la Ducati est sans conteste la bécane la plus rapide, mais les nouvelles règles du jeu ont réduit l’écart. Les indépendants roulent maintenant quelques dixièmes de secondes moins vite que les motos d’usine. »

Quelle est la puissance d’une moto de GP ?

« Il y a plus de puissances que d’adhérence des pneus, la seule limite est l’électronique à bord et la vaillance des pilotes. Il n’existe pas de chiffres officiels, on estime que la puissance effective tourne aux alentours de 290 chevaux. Ce qui est intéressant c’est que la taille du moteur a changé, vers le haut ou le bas, et que la puissance du moteur s’est déportée vers la roue arrière plusieurs fois au cours des dernières 15 années. Jusqu’en 2002, la moto de GP avait un moteur de 500cc avec une configuration à 2 et 4 temps. Ensuite, en 2003, tous les moteurs sont passés à 4 temps avec une capacité de 990cc – un chiffre étrange mais réparti équitablement comparé à un moteur 500cc à 2 temps. Ensuite, en 2007 et 2012, les moteurs sont passés à 800cc, ce qui a eu pour effet de changer considérablement le style de nombreux pilotes. Depuis 2012, tout le monde est repassé sur des machines de 1000cc. C’est un chiffre qui convient aux ingénieurs et aux pilotes en général. »

« Les motos de 500cc était incroyablement rapides et difficiles à conduire – d’autant plus qu’à l’époque, il n’y avait pas toutes les aides électroniques de contrôle de poussée, contrôle des wheelings. Ces motos étaient comme des avions de chasse. J’aimais bien les moteurs à 2 temps, mais de nos jours, les moteurs sont tous à 4 temps. Ils sont similaires à ceux qu’on trouve sur les véhicules routiers, car les fabricants ont pu utiliser les données de la moto de GP pour les transposer sur les motos du quotidien. En théorie, il faut moins de capacité cubique à un moteur à 2 temps pour avoir la même puissance qu’un plus gros moteur à 4 temps. »

Quelle est la différence entre un moteur à 2 temps et un moteur à 4 temps ?

« La puissance d’un moteur à 2 temps (mouvements du piston du haut vers le bas) est délivrée à chaque tour du vilebrequin, alors qu’un moteur à 4 temps a besoin de 2 tours de vilebrequin pour donner sa puissance. Bien que moins cher à fabriquer, un moteur à 2 temps est moins acceptable sur le plan environnemental d’où le passage à un moteur à 4 temps. »

« Naturellement, les moteurs à 2 temps sont plus puissants mais il y a aussi plus d’ingénierie mécanique ; donc qui sait de quoi l’avenir sera fait ? »

Combien pèse une moto de GP ?

« Le poids minimum est de 157 kg. En dessous, vous risquez d’être disqualifié pour faute technique. Si vous ne respectez pas les règles, vous êtes mis à la porte – j’aime bien que la règle soit stricte à ce sujet. Cette limite de poids ne tient pas compte du poids du pilote à la différence de la Moto 2 et de la Moto 3. »

J’ai demandé à Danny Aldridge, le directeur technique du MotoGP, pourquoi le poids des pilotes n’était pas pris en compte et il m’a répondu que la différence n’était pas grande. Ces motos sont tellement puissantes avec un tel nombre de chevaux que le poids du pilote n’est pas un frein à la performance. C’est tout le contraire de la Moto 2 et 3 où quelques kilos supplémentaires jouent sur la performance. De plus, ajouter le poids des pilotes est aussi une compétition néfaste entre les équipes. »

Combien coûte une moto de GP ?

« Le prix qu’un fabriquant peut investir dans le développement d’une moto GP ne connaît pas de limite. Les constructeurs historiques comme Honda, Ducati, Yamaha ou Suzuki ont carte blanche pour le développement des motos. Les indépendants et les plus petites équipes se fournissent auprès de ces constructeurs. Les constructeurs se fixent par contre une limite pour la location de leur moto. Le coût de ce prêt est d’environ 2 millions d’euros. »

Les pneus en MotoGP

Pouvez-vous nous expliquer les différents types de pneu utilisés ?

« Les pneus sont un souci essentiel. C’est ce qui relie la moto à la piste. Si vous brûlez vos pneus, cela pourrait se faire ressentir vers la fin de la course. Le nombre total de pneus slick restent de 10 à l’avant et de 12 à l’arrière. Les équipes et les pilotes passent un temps disproportionné lors des essais libres sur 2 choses : l’état des pneus et leur adhérence. Le but est de mettre les bons pneus au bon moment. Depuis 2009, Bridgestone était le seul fournisseur. Depuis 2015, c’est Michelin. Les pilotes sont très contents de leurs nouveaux pneus. Nous avons vu des records de vitesse battus très récemment. »

« Les pneus se distinguent en fonction de leur couleur. Le jaune est un pneu dur, le noir (ou sans marque) est un pneu moyen et le pneu blanc est tendre. Les rainures des pneus peuvent être symétriques ou asymétriques. Les symétriques sont pareils sur toute la surface du pneu alors que les asymétriques sont plus durs à l’intérieur et plus tendres de l’autre côté. Cette option est utilisée lorsqu’un circuit a plus de virages dans un sens que dans l’autre. Il existe également des pneus pluie et Michelin a décidé d’arrêter la fourniture de pneus intermédiaires. »

Pneus de MotoGP

Le MotoGP est un sport mécanique à fortes sensations et les dépassements à suspense rendent la course passionnante pour les parieurs. Chez bwin, vous pouvez parier sur de nombreuses options de MotoGP.

Voir tous les paris disponibles en MotoGP

Règles du pari

Comme pour tous les sports, le pari en MotoGP a ses règles. Nous les avons établis pour faire en sorte que le jeu soit équitable et surtout, qu’il apporte beaucoup de plaisir. Cliquez ci-dessous pour comprendre comment nous rendons les paris loyaux, amusants et faciles pour tous.

Tous les paris sportifs

X