Finale LDC

Moto GP d’Espagne: le GP de Jerez, tournant de la saison

Circuit : Circuit de Jerez, Espagne

Date : dimanche 1 mai à 14h

TV : Canal+

Une fois le spectacle et les rebondissements du circuit de l’Algarve rangés, le Championnat du monde MotoGP 2022 (tous les paris sur la Moto) se déplace en Espagne pour la première des quatre étapes prévues au calendrier dans la patrie des deux roues. Cela commence par le GP d’Espagne lui-même, sur une piste historique et technique comme celle de Jerez, idéale pour essayer de comprendre jusqu’où l’équilibre qui s’est dégagé lors des cinq premières courses de l’année se poursuivra.

Avec le GP d’Espagne, sixième manche du Championnat du Monde MotoGP 2022, se déroulera la deuxième des cinq « doubles victoires » consécutives du calendrier, auxquelles s’ajoutera le trio de mi-septembre à début octobre, entre Aragon, la Thaïlande et l’Australie. Il est trop facile de se demander si pour ces jours-là la situation au classement sera plus claire et l’équilibre moins marqué, certainement ceux qui s’attendaient à ce que l’atterrissage sur le Vieux Continent suffise à esquisser les valeurs sur la piste ont été déçus par le dénouement du GP du Portugal, qui a encore raccourci le classement.

Circuit de Jerez

Tout cela en considérant un circuit qui a des caractéristiques uniques : avec ses 13 courbes et la plus longue ligne droite de seulement 600 mètres, la piste se prête à améliorer l’habileté des pilotes dans les sections entraînées plus que la puissance du moteur. Un véritable circuit pour « professeurs » et spécialistes, donc, dans lequel l’expérience et le sang-froid ainsi que la fiabilité du véhicule sont des exigences indispensables autant que la classe. Triompher à Jerez, c’est avoir atteint un bon équilibre dans l’ensemble et avoir tout pour viser à remporter le Championnat du Monde. Pour plus d’informations sur comment bien parier sur le MotoGP, nous vous renvoyons à notre guide spécial.

Va-t-on de nouveau entendre « La Marseillaise » sur un podium de MotoGP ? Fabio Quartararo vient de remporter sa première course de la saison et la cote moto gp à jerez est en sa faveur.

Quartararo gagnera-t-il deux fois de suite ?

Fabio Quartararo a remporté la dernière course. Le pilote français est le favori des pronostics pour gagner une seconde fois d’affilée. Bénéficiez d’une cote à 2.20 si vous pariez sur une victoire de Quartararo à Jerez.

Comme le suggèrent les cotes sportives, la domination de Fabio Quartararo à Portimao fait également du pilote Yamaha le grand favori à Jerez. Un circuit auquel le pilote niçois rattache le souvenir de ses deux premières victoires consécutives en carrière en MotoGP dans les courses qui ouvraient le Championnat du monde 2020 en plein été, le GP d’Espagne et l’inédit, et jusqu’ici non répété, le GP d’Andalousie. Les difficultés de la première partie du Championnat du Monde semblent avoir été surmontées, au Portugal le champion du monde en titre a tenu un rythme insoutenable pour tout le monde, y compris les motos Suzuki qui semblaient être les motos les plus fiables.

Les Ducati avaient triomphé en 2021

Bagnaia est coté à 9.25 et Johann Zarco, second au Portugal est coté à 15.00 pour remporter sa première course de la saison.

En 2021, Jack Miller a triomphé à Jerez, capable de ramener Ducati sur la plus haute marche du podium en Andalousie pour la deuxième fois 15 ans après le triomphe de Loris Capirossi. Ainsi, en plus de dire si Yamaha a vraiment trouvé cet équilibre qui semblait très lointain à Austin, le GP d’Espagne devra apporter des réponses aux difficultés techniques inattendues et pas seulement rencontrées par Borgo Panigale, parmi des pilotes discontinus ou malheureux (Bagnaia), impétueux (Miller lui-même) ou en quête de la juste stabilité (Bastianini et Martin).

Enea Bastianini, trahi au Portugal par inexpérience, mais symbole d’une Ducati qui s’interroge sur un début de saison plein de problèmes inattendus.

Les Suzuki jouent placés

L’ancien champion du monde en titre, Joan Mir est coté à 11.00 pour la victoire.

C’est peut-être l’heure du premier succès saisonnier de Suzuki, qui n’a triomphé qu’à deux reprises à Jerez, avec Schwantz en 1993 et Kenny Roberts Jr. en 2000, semble mûre, avec une Rins en état de grâce à préférer à Mir. mais la gamme de vainqueurs possibles comprend également l’Aprilia d’Aleix Espargaro, qui en Algarve a obtenu un résultat de niveau supérieur pour la compétitivité à long terme, et la Honda de Marquez, la seule autre équipe à ne pas avoir encore gagné cette saison. Pour les meilleures cotes MotoGP, notre astuce va droit à Alex Rins.

Les fameuses chutes à Jerez

Parler du GP d’Espagne et en particulier du circuit de Jerez, c’est faire l’histoire du MotoGP, mais aussi de la Formule 1. En effet, les monoplaces ont également couru sur le circuit andalou, sept fois. Le dernier est entré dans l’histoire, celui de 1997, lorsque le contact entre Michael Schumacher et Jacques Villeneuve a consacré le champion du monde canadien, mais Jerez a aussi rimé avec contacts et chutes en Championnat du monde de Moto GP, où il court sans interruption depuis 1989.

Le souvenir ne peut remonter qu’aux accrochages entre Valentino Rossi et Sete Gibernau en 2005 et Casey Stoner en 2011, ou à celui de 1996 entre Alex Crivillé et Mick Doohan, lorsque l’Espagnol qui était en tête fut ralenti par l’envahissement de la piste par des compatriotes qui permirent à l’Australien de récupérer la première position tandis que le pilote espagnol a chuté dans l’ultime virage de la course. L’histoire se répète trois ans plus tard, avec la chute de Doohan lui-même qui oblige la légende australienne à faire ses adieux à la course en tant que champion en titre, l’année du seul triomphe en championnat du monde de Crivillé lui-même, le seul pilote de l’histoire avec Rossi lui-même capable remporter le GP d’Espagne pendant trois années consécutives.

Sans oublier la chute de Marc Marquez en 2019, qui a marqué le début du calvaire qui taraude toujours le champion de Cervera. La relation du pilote Honda avec sa piste natale n’a en fait jamais été particulièrement favorable, n’ayant remporté que trois victoires, autant que ses compatriotes Jorge Lorenzo et Daniel Pedrosa, contre sept pour le recordman Rossi.

Historique des résultats MotoGP en 2022

6 mars // Qatar // Podium : Bastianini – Binder – P. Espargaro

20 mars // Indonésie // Podium : Oliveira – Quartararo – Zarco

3 avril // Argentine // Podium : A. Espargaro – Martin – Rins

10 avril // Amériques // Podium : Bastianini – Rins – Miller

24 avril // Portugal // Podium : Quartararo – Zarco – A. Espargaro

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X