Lyon Guingamp

UEFA Ligue des Nations : quels équipes remporteront cette édition ?

Cette saison, la plupart des fans de football verront leurs joueurs préférés jouer d’abord pour leur pays et ensuite pour leur club.

La deuxième édition de l’UEFA Nations League a débuté cette semaine avec un format revisité, nous l’avons donc décomposé pour déterminer ce qui est susceptible de se passer.

Comment fonctionne l’UEFA Nations League?

La Ligue des Nations a été conçue comme un remplaçant plus compétitif pour les matchs amicaux internationaux et offre une voie de qualification alternative pour la Coupe du Monde et l’EURO.

Les 55 nations membres de l’UEFA ont été divisées en 12 groupes en fonction de leur classement du tournoi inaugural. Les trois premières ligues – A, B et C – comprennent chacune quatre groupes numérotés de quatre équipes tandis que la ligue inférieure, la D, comporte un groupe de quatre et un autre de trois.

Dans chaque groupe, les équipes s’affrontent deux fois – à domicile et à l’extérieur – la plupart des vainqueurs de groupe éventuels étant promus et les équipes inférieures reléguées.

La promotion n’est pas une option en Ligue A, mais les quatre vainqueurs de groupe se qualifient pour la phase finale: des demi-finales, un barrage pour la troisième place et une finale pour déterminer leur classement.

De même, la relégation n’est pas une préoccupation pour les équipes de la Ligue D, mais en Ligue C, il y a une étape supplémentaire.

Bien qu’il y ait quatre groupes dans les ligues B et C pour accueillir les quatre équipes inférieures de la ligue ci-dessus, il y a des barrages de relégation pour les quatre équipes inférieures de la Ligue C afin de déterminer les deux qui seront reléguées.

Que pourrait-il se passer en 2020-2021?

Nous avons utilisé les points actuels du classement mondial de la FIFA de chaque équipe pour calculer la difficulté relative de leurs matchs et prédire la fin des groupes.

Le groupe A2, qui comprend la Belgique et l’Angleterre, semble être le plus polarisé de la Ligue A, les 1 765 points de la Belgique dépassant de loin les 1 465 de l’Islande.

Les Belges sont en tête du dernier classement de la FIFA et devraient atteindre la phase finale.

Pendant ce temps, le groupe A4 semble le plus difficile à suivre, l’Espagne se classant de la même manière que la Suisse et l’Allemagne.

La répartition est encore plus étroite dans le groupe B1, où seuls 56 points séparent les quatre équipes au classement.

Le Pays de Galles et la Slovaquie devraient viser une promotion en Ligue A compte tenu de leurs tirages au sort favorables, puisqu’ils ont tous deux en moyenne plus de 100 points de plus que leurs adversaires.

La Ligue C est la plus diversifiée, le groupe le plus proche ayant toujours un écart de 145 points entre les équipes les mieux et les moins bien classées.

Les groupes 1 et 2 ont les favoris les plus clairs sur le papier, le Monténégro et la Macédoine du Nord se classant chacun confortablement plus haut que les équipes qu’ils doivent affronter.

Dans le groupe C3, où la Grèce et la Slovénie semblent prêtes à disputer une course de promotion serrée, nous trouvons une équipe moldave classée 175ème au monde et qui semble très susceptible d’être reléguée.

Enfin, dans la Ligue D, il y a également des candidats à la promotion, les Îles Féroé et le Liechtenstein devançant nettement leurs rivaux de groupe.

X