MotoGP d'Aragon : Bagnaia puissance 5
MotoGP d'Aragon : Bagnaia puissance 5

MotoGP d’Aragon : Bagnaia puissance 5

Circuit : Motorland Aragon, Alcañiz

Date : dimanche 18 septembre à 14h

TV : Canal+

Situé entre Valence et Barcelone, le circuit d’Aragon est présent dans les épreuves du championnat du monde de vitesse moto depuis 2010 à la place du circuit hongrois. En plus des GP de Catalogne, Jerez et Valence, il s’agit de la 3e des 4 courses disputées en Espagne. Le parcours a une longueur totale de 5,1 kilomètres et un total de 17 courbes. Le parcours est l’un des rares circuits du calendrier MotoGP à se dérouler dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

La cote du GP d’Aragon comme son circuit offre une grande variété de choix et de virages.

La scène MotoGP est passionnante dans cette dernière partie de la saison, dans laquelle il reste encore six courses jusqu’au 6 novembre, date à laquelle l’année se terminera à Valence.

Alors que Fabio Quartararro continue de creuser son avance au score en vue du championnat du monde, Pecco Bagnaia tente de ne pas perdre pied (la distance entre les deux est de 30 points). Plus en retrait, Aleix Espargaró est en attente, qui ne veut pas être en reste dans la lutte pour le rêve de champion.

La grande nouvelle pour l’univers de la motoGP qui assisteront au grand prix est la confirmation de la présence de Marc Márquez. Le pilote espagnol Repsol Honda reviendra à la compétition au Grand Prix d’Aragon, 110 jours après la dernière fois qu’il est monté sur une moto MotoGP lors du GP d’Italie, le 29 mai, en raison de sa blessure au bras droit, comme l’a rapporté son équipe dans un rapport.

Après avoir subi une quatrième opération à l’humérus droit, l’octuple champion du monde a décidé de suivre à la lettre les consignes médicales pour un rétablissement complet. Après un test de deux jours sur le circuit de Misano et un entraînement intense à domicile, Márquez et l’équipe Repsol Honda ont fixé le Grand Prix d’Aragon comme leur retour.

Quartararo n’est jamais monté sur le podium ici

Fabio Quartararo est côté à 5.50 pour remporter la course. Le Français est le favori des pronostics.

A 23 ans, le natif de Nice, est la véritable star du motocyclisme mondial en ce moment. Avec 30 points d’avance au classement général à l’approche du Championnat du Monde, le pilote Yamaha se montre également prudent quant à l’avenir, notamment en ce qui concerne la course d’Aragon.

« Je pense que le GP d’Aragon sera la course la plus difficile des GP restants. Mais je suis concentré. Je n’ai jamais fait mieux qu’un top 5 auparavant. J’espère que nous pourrons être vraiment forts, faire une belle course et être fiers de nous. »

Bien qu’il soit en tête de la catégorie, il est le troisième favori des paris pour gagner en Aragón, ce qui est conforme à ce qu’il a déclaré.

Tente un pari sur Marc Márquez, c’est un circuit avec un virage à son nom

Coté à 6.25, la grande figure du motocyclisme espagnol, multiples champions du monde de MotoGP, revient sur le ring directement sur le terrain où il est le vainqueur maximum : Aragón (il a même une courbe, 10, avec son nom).

Essayant de laisser derrière lui une opération au bras qui l’a empêché d’avoir une continuité dans la saison, Márquez a confirmé sa participation à travers un message sur les réseaux sociaux : « Comme vous pouvez le voir, j’ai un grand sourire sur mon visage. Cela signifie que nous allons au GP d’Aragon. En compétition, bien sûr. Après avoir discuté avec les médecins, avec l’équipe, nous avons décidé que la meilleure chose pour mon rétablissement était de continuer sur la moto, en accumulant des kilomètres pour l’année prochaine. Le faire dans le Motorland GP, à Aragón, devant tous les fans, je pense que ça n’a pas de prix ».

Aleix Espargaró proche de chez lui

Aleix Espargaró bénéficie d’une cote à 3.75 si vous pariez sur la victoire du frère.

Dans les paris sur le vainqueur du GP d’Aragon, le pilote catalan sait qu’il doit donner le meilleur pour pouvoir réduire les points vers la fin. Le précédent n’a pas été entièrement chanceux pour le Catalan, qui s’est blessé au doigt.

«J’ai eu un peu de malchance, car je suis tombé dans l’un des virages les plus rapides du circuit, le 13, et quand je suis allé dans le gravier, mon doigt a un peu bougé et j’ai une petite fracture au petit doigt. Je pense que ça ne fera pas de mal au Grand Prix d’Aragon », a déclaré le membre de l’équipe Aprilia.

Bagnaia reste sur 4 victoires de suite

En plus de Quartararo et Marquez, seul Fabio Bagnaia coté de 2.40 se voit accorder à l’avance un taux de gain à un chiffre par les bookmakers.

Pecco Bagnaia a été champion Moto2 en 2018 et vice-champion MotoGP la saison dernière. Il est, sans aucun doute, celui qui peut se disputer avec Fabio Quartararo qui remportera la Coupe du monde cette année. Le pilote de 25 ans, né à Turin, en Italie, est le principal favori des paris pour le GP d’Aragon.

Le pilote Ducati vient de remporter le Grand Prix de Saint-Marin de manière presque héroïque, après avoir subi une pénalité après les essais libres. Il est parti en fond de grille, mais a tout de même gagné et réduit une partie de la différence avec Quartararo.

« Trente points, c’est encore beaucoup. Je ne veux pas penser au championnat, je préfère me concentrer sur la deuxième partie de saison et faire comme à Saint-Marin : si je ne peux pas me battre pour la victoire, fais de mon mieux », a déclaré Pecco.

Historique des résultats MotoGP en 2022

6 mars // Qatar // Podium : Bastianini – Binder – P. Espargaro

20 mars // Indonésie // Podium : Oliveira – Quartararo – Zarco

3 avril // Argentine // Podium : A. Espargaro – Martin – Rins

10 avril // Amériques // Podium : Bastianini – Rins – Miller

24 avril // Portugal // Podium : Quartararo – Zarco – A. Espargaro

1 mai // Jerez // Podium : Bagnaia – Quartararo – A. Espargaro

15 mai // France // Podium : Bastianini – Miller – A. Espargaro

29 mai // Mugello // Podium : Bagnaia – Quartararo – A. Espargaro

5 juin // Barcelone // Podium : Quartararo – Martin – Zarco

19 juin // Allemagne // Podium : Quartararo – Zarco – Miller

26 juin // Pays-Bas // Podium : Bagnaia – Bezzecchi – Viñales

7 août // Angleterre // Podium : Bagnaia – Viñales – Miller

21 août // Autriche // Podium : Bagnaia – Quartararo – Miller

4 septembre // Saint-Marin // Podium : Bagnaia – Bastianini – Viñales

Pari sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X