Pronostic NBA : c'est l'heure de la Nuit des matchs de Noël
Toulouse Bordeaux

Pronostic NBA : c’est l’heure de la Nuit des matchs de Noël

Championnat : NBA

Date : samedi 25 décembre

LeBron James, Stephen Curry, Giannis Antetokounmpo et Kevin Durant. Ce ne sont là que quelques-unes des stars qui pourraient rendre le « Jour de Noël 2021 » de la NBA spécial, voire unique. Obligation conditionnelle la deuxième année qui voit le monde vivre avec la pandémie pendant les vacances, mais le bouquet des cinq matchs de Noël s’annonce plus riche et plus spectaculaire que jamais, aussi et surtout pour les amateurs de paris de basket en ligne.

Que serait Noël sans la NBA ? La tradition qui dure depuis 1947 n’a jamais fait défaut, pas même au cours des deux dernières années au cours desquelles même le sport a été durement mis à l’épreuve par la pandémie de coronavirus. Bienvenue donc au 74e « Christmas Day » de l’histoire de la NBA, où cinq matchs sont au menu pour la 14e année consécutive. Le menu comprend également des Knicks-Hawks et des Jazz-Mavericks, mais, après avoir fait un peu d’histoire, nous nous concentrerons sur le triptyque des défis les plus attendus et les plus spectaculaires. Et pour les moins habitués au basket américain, et qui souhaiteraient d’abord passer en revue les différences réglementaires entre la FIBA et la NBA, notre guide spécial est disponible.

NBA Christmas Games, chiffres et curiosités : LeBron James à un pas de la légende

Au début, en 1947, c’était Chicago Stags-Providence Steamrollers. C’est ce qui a opposé les ancêtres des Bulls à l’une des franchises de météores, disparue dès 1949, le premier « Christmas Match » de l’histoire de la NBA. Le passage de l’expérience à la tradition consolidée et en fait irrépressible a été marqué par la popularité croissante de la ligue la plus populaire, la plus spectaculaire et la plus riche du monde. Alors, aujourd’hui, le Xmas Day NBA c’est aussi un business, grâce aux télés et aux sponsors très riches, mais la magie est toujours la même.

Les Lakers de Los Angeles ont lié leur nom au jour de Noël plus que toute autre franchise. En effet, 2021 sera la 23e année consécutive au cours de laquelle le jaune-violet sera sur le parquet à Noël, avec un bilan de 24 succès, ce qui n’en fait cependant pas l’équipe la plus titrée en pourcentage, un record qui appartient à Miami. , avec 11 victoires sur 13 et une séquence ouverte de huit victoires, qui ne peut toutefois pas se poursuivre cette année.

Le protagoniste le plus attendu est évidemment LeBron James, à un pas de deux records historiques. En effet, le champion n’aura qu’à prendre le terrain contre les Nets pendant une seule minute pour devenir le joueur le plus présent dans les matchs de Noël, un record actuellement partagé avec feu Kobe Bryant à 15 points. En cas de victoire, donc, James deviendrait le plus titré également le jour de Noël, avec 11 victoires, après avoir accroché Dwyane Wade à 10 l’année dernière grâce au succès sur Dallas. Au lieu de cela, ce sera encore un Noël de repos pour Charlotte Hornets et Memphis Grizzlies, les deux seules franchises qui n’ont jamais joué le 25 décembre : et, vous le savez, certaines traditions doivent être respectées…

Histoire des jeux de Noël NBA : Wade et les soirées gâchées à Kobe et LeBron

Pour rendre hommage à deux des champions susmentionnés, LeBron James et Kobe Bryant, on ne peut que retracer certains des matchs les plus historiques joués la veille de Noël. En 2004, les 42 points de Byrant ne seront pas suffisants pour que les Lakers célèbrent à domicile à Miami, qui seront emmenés par Dwyane Wade, auteur de 29 points et 10 passes décisives, plutôt que le nouvel ex Shaquille O’Neal. Quatre ans plus tard pourtant, en 2008, les Lakers de Kobe, décisifs avec 27 points, consomment leur revanche après la défaite en finale de la saison précédente face aux Celtics dans le match qui marquera la victoire numéro 1000 dans la carrière de sélectionneur. Phil Jackson et qui représentera pour Los Angeles le match du tournant vers la conquête du 15e ring.

Parmi les 10 succès de LeBron ressort celui de 2014, année de son retour en tant qu’adversaire de Miami avec le maillot de Cleveland après les quatre ans de gloire en Floride : dans le match de l’ex, pourtant, après les célébrations de la pré- -de course, James aura peu de quoi sourire, car ses 30 points ne suffiront pas aux Cavaliers pour endiguer la force du Heat, traîné par les 31 points du même Wade et les 25 de Luol Deng, frais ex des Cavaliers .

Milwaukee Bucks-Boston Celtics

Forum Fiserv (Milwaukee) – Samedi 25 décembre, 20h30

Troisième match de la saison entre les champions en titre et les Celtics, mais premier dans le Wisconsin. L’équipe du coach Udoka a remporté les deux matches disputés à domicile et est attendue par le difficile examen du Fiserv Forum, où seuls New York et Cleveland se sont passés depuis novembre. Antetokounmpo et ses coéquipiers semblent devoir se préparer pour un match acharné contre une équipe qui a cependant un parcours décevant à l’extérieur, où ils ont perdu leurs cinq derniers matchs. Il y aura beaucoup d’absents des deux côtés, nous nous concentrons sur la qualité moyenne supérieure de l’alignement de l’entraîneur Budenholzer.

Phoenix Suns-Golden State Warriors

Talking Stick Resort Arena (Phoenix) – Samedi 25 décembre, 23h00

Voici le meilleur que le plus beau championnat du monde puisse présenter à l’heure actuelle, même selon les cotes NBA d’aujourd’hui. Le facteur à domicile peut aider, car Phoenix n’a perdu que deux fois à domicile, les deux en octobre, et Golden State a été éliminé à quatre reprises du Chase Center. Les deux premiers matchs en tête-à-tête de la saison, tous deux disputés à Phoenix entre le 30 novembre et le 3 décembre, se sont soldés par un succès d’un côté. L’équilibre sera à la limite et beaucoup dépendra de l’état physique du moment et notamment de la récupération des illustres absents de la maison des Warriors. Les Suns n’ont jusqu’à présent payé que très peu de blessures et d’infections. Un facteur qui peut faire la différence en confrontation directe et au long jeu.

Los Angeles Lakers-Brooklyn Nets

Staples Center (Los Angeles) – Dimanche 26 décembre, 2h du matin

Bataille en tête-à-tête entre cuirassés dans ce qui peut être considéré comme le match « covid » de la nuit de Noël de la NBA. Roster en main il y aurait tout pour espérer un défi hautement spectaculaire, mais on ne sait pas qui pourra fouler le Staples Center et dans quelles conditions. Les franchises new-yorkaises et californiennes sont en effet parmi les plus ciblées par les infections à Coronavirus. Les difficultés rencontrées par les Lakers, en vérité, sont préexistantes et dues aux problèmes de l’entraîneur Vogel à amalgamer une équipe plus forte sur le papier que l’année dernière, mais pas encore une équipe. En un seul match, Los Angeles peut battre n’importe qui, mais compte tenu de la condition des stars des Nets, nous visons un succès invité.

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X