Interview de Robert Pirès
Robert Pires 5

Interview de Robert Pirès

Robert sur la victoire en demi-finale de la FA Cup contre Man City …

« C’est un formidable accomplissement d’atteindre une fois de plus la finale de la coupe d’Angleterre. Beaucoup de supporters savent à quel point c’est important de remporter ce trophée en particulier. Pour revenir sur le match, bien sûr il y a eu des moments de chance, mais sur l’ensemble du match ou de la saison, cela fait partie du jeu d’avoir cette chance parfois de son côté. Arsenal a mérité sa qualification si on regarde la seconde mi-temps. L’équipe a montré un beau jeu d’ensemble, tout le monde était impliqué, compact et solide – surtout en défense – donc je pense qu’on a mérité la victoire. »

Robert sur la finale contre Chelsea…

« Ce sera un match incroyablement compliqué car Chelsea est une très bonne équipe cette année, mais en finale, sur un match, tout peut arriver. Il faudra mettre de côté le résultat du championnat à Stamford Bridge contre Chelsea. Là, nous serons à Wembley, c’est la finale. Je pense qu’Arsenal va gagner la coupe et Chelsea le championnat. Nous pouvons jouer à très haute intensité pendant un match donc je suis confiant. »

Robert sur le choix entre les Big 4 ou la victoire en coupe…

« Je veux voir Arsenal tous les ans dans les 4 premiers du classement. La Ligue des champions est très importante pour le club, les supporters et les joueurs. Je comprends qu’on ne peut pas abandonner la finale de la FA Cup, mais si je dois choisir, je préfère finir dans le top-4. Au-delà de la question, je veux qu’Arsenal gagne tout, donc la finale et le championnat national. »

Robert sur s’il échangerait la saison de Tottenham contre celle d’Arsenal…

« C’est quelque chose de difficilement concevable. Non, je ne l’échangerais pas. Je ne choisirais jamais une saison de Tottenham à la place d’Arsenal. Tottenham joue extrêmement bien cette année et se bagarre pour le titre. Son entraîneur Pochettino est quelqu’un qui a su composer un très bon groupe. La qualité de son équipe est plus forte que celle dans laquelle j’ai eu la chance de jouer et de battre à de nombreuses reprises. »

Robert sur la décision d’Arsène Wenger de changer sa formation…

« Je m’entraîne avec les joueurs chaque semaine et pour être clair, peu importe la formation dans laquelle vous évoluez. Si vous avez de très bons joueurs, intelligents, vous pouvez jouer dans n’importe quelle formation. Cette nouvelle formation a eu l’avantage de mettre en avant la performance de Laurent Koscielny qui peut contrôler l’arrière-garde des Gunners. Il a un mental puissant pour prendre en compte ses changements et orchestrer la défense.

C’est une formation complètement nouvelle pour Arsène. Cela m’a surpris quand il a décidé d’aligner ce 3-4-3 contre Middlesbrough. Je me suis demandé : qu’est ce qui se passe Arsène ? Il peut et veut changer de formation et tactique. C’est bon pour lui et pour l’équipe. Surtout quand j’ai vu la performance contre Manchester City, c’est évident que cette décision est la bonne. Quand des joueurs comme Gabriel ou Rob Holding réalisent des performances de ce niveau, cela démontre que la stratégie à trois derrière est la bonne pour le moment. »

Robert sur les protestations des supporters…

« Je comprends la frustration des supporters et c’est parfois utile de critiquer les joueurs quand ils ne sont pas bons. C’est aux joueurs de répondre à ces critiques en donnant le meilleur d’eux-mêmes à tous les matchs. On ne peut pas gagner le championnat tous les ans, c’est impossible car il y a beaucoup d’autres équipes très compétitives dans le championnat anglais. Mon message aux supporters est qu’il faut être patient. Arsène a fait tellement de bien pour ce club et il sait que le championnat est une priorité pour Arsenal. Les dix dernières années, il y a toujours eu un moment où les choses ont tourné au vinaigre, mais globalement Arsenal se classe toujours parmi les meilleures équipes donc Arsène reste à 100% l’homme de la situation.

J’espère qu’Arsène va prolonger son bail de 2 ou 3 saisons supplémentaires. Le contrat est entre ses mains. Je pense qu’avec lui, nous pouvons gagner le championnat dès la saison prochaine. »

Robert sur le commentaire d’Arsène sur le fait que rien n’est jamais assez bon pour les supporters…

« J’approuve mais je comprends le point de vue des supporters car je suis moi-même supporter d’Arsenal. Cela ne peut être qu’on ne peut plus clair ; chaque saison, l’objectif principal est de gagner la Premier League – sinon c’est un échec. Bien sûr que les attentes sont élevées, car nous avons un passé glorieux, mais beaucoup d’autres équipes veulent la même chose et il ne peut y avoir qu’un seul gagnant à la fin. »

Robert sur la raison des difficultés d’Arsenal cette saison…

« Santi Cazorla. Son absence a réellement affecté le groupe et je sais qu’avec lui, Arsenal serait bien mieux positionné au classement. Il est difficile de remplacer un joueur de ce niveau. C’est un des meilleurs joueurs du championnat. Je le connais bien puisque j’ai joué avec lui dans son ancien club à Villarreal. Je me souviens d’avoir été bluffé par son talent. C’est un métronome, il commande le jeu, il est fort des deux pieds, sa vision est exceptionnelle. Son contrôle de la balle est incroyable et lui permet de dicter le tempo et lorsqu’il faut garder le ballon, il reste calme et fait bien jouer ses coéquipiers. »

Robert sur le fait d’avoir pardonné à Jens Lehmann pour la finale de la Ligue des Champions…

« Ce n’était pas de sa faute mais celle de l’arbitre. J’ai une très bonne relation avec Jens et les autres joueurs. Je reste en contact avec eux. »

Robert sur la possibilité d’Arsenal de gagner la Ligue des champions…

« Monaco a une chance puisqu’ils sont en demi-finale. Ils ont la meilleure équipe de France et ils ont un atout de taille avec l’un des attaquants du futur – Kylian Mbappé. Associé à Falcao, ils font des ravages dans les défenses adverses. Leur équipe est compétitive à tous les postes, ils jouent en équipe. »

Robert sur la comparaison entre Mbappé et Thierry Henry…

« La comparaison n’est pas nécessaire, il faut laisser du temps au jeune avant de se lancer dans des comparaisons. Oui, Mbappé a des qualités similaires mais comparer les deux n’est pas une bonne chose. J’espère que Kylian suivra les pas de Thierry et qu’il fera une carrière aussi riche. Comme lui, Mbappé est rapide, fort, avec une bonne adresse devant le but, mais il a tout juste 18 ans, donc attendons un peu.

J’espère qu’Arsenal pourra lui faire signer un contrat. Reste à savoir combien il va coûter. Mbappé a les qualités pour signer avec Arsenal et Arsène peut lui apporter beaucoup. Monaco et Arsenal sont des clubs qui se ressemblent, donc la période de transition pourrait être réduite. »

Robert sur la composition du groupe actuel comparée à celle de son époque…

« C’est compliqué, on parle de légendes du club – Vieira, Henry, Bergkamp, Ljunberg ou Tony Adams. Nous avons fini une saison sans la moindre défaite. On nous a surnommés les Invincibles. Les époques changent et le style de football aussi, donc la comparaison est difficile. Néanmoins, je pense que nous étions un groupe de meilleure qualité. »

Robert sur Mesut Ozil…

« Je pense qu’on le traite injustement. Je ne comprends pas pourquoi les critiques ne cessent de pleuvoir sur lui. Mesut est un footballeur incroyablement talentueux. Il est important pour le club d’avoir des joueurs comme lui. La chose qui revient souvent à son sujet est le fait qu’on le juge fainéant. C’est un énorme mensonge. Il travaille dur pour le bien de l’équipe, même quand il faut faire le sale boulot. C’est un compétiteur qui veut tout gagner. Mesut est un joueur d’une classe incroyable, la meilleure preuve en est ce but qu’il a marqué en Ligue des champions ou il dribble toute la défense, lobe le gardien avec une classe et un talent hors norme. Ce n’est pas possible d’être tout le temps performant pendant les 10 mois que dure une saison, croyez-moi. »

Robert sur son souhait d’entraîner …

« Je suis dans la position privilégiée de m’entraîner avec le groupe tous les jours, donc je peux donner des conseils, mais je ne veux pas devenir entraîneur. Je profite du moment. Être entraîneur demande un investissement trop important. Je souhaite plutôt profiter de ma famille, aider mon club et le soutenir en allant au stade. Peut-être qu’un jour, si l’occasion se présente, je passerai les diplômes pour devenir entraîneur. »

Robert sur les anciens joueurs d’Arsenal comme Patrick Vieira ou Thierry Henry qui entraînent d’autres équipes…

« C’est une question à laquelle je n’ai pas de réponse claire. Ce n’est pas normal que Pat entraîne New York City plutôt qu’Arsenal. J’espère voir un jour des gars comme Tony Adams ou Thierry Henry à la tête d’Arsenal, une fois qu’Arsène aura décidé de partir. Les supporters doivent être patients, chaque chose en son temps.

J’aimerais voir aussi Dennis Bergkamp prendre en main l’académie d’Arsenal. C’est tout à fait possible, car il possède l’ADN du club. Il sait comment faire jouer Arsenal. »

Robert sur le joueur le plus sous-coté au moment des Invincibles…

« Bien sûr, Thierry et Patrick étaient les stars de l’équipe ; c’était important de pouvoir compter sur leur statut de leader dans le groupe. Quant au joueur le plus sous-coté, je nommerais Gilberto Silva, c’était le N’Golo Kanté de l’époque. »

Robert sur le joueur qu’Arsenal devrait faire signer tout de suite s’il était le manager du club…

« Antoine Griezmann. Bien sûr j’aimerais Ronaldo ou Messi, mais soyons réalistes. Il a envie de partir et seuls quelques clubs vont pouvoir s’aligner sur ses exigences. Avoir un joueur de son niveau technique pourrait faire beaucoup de bien à Arsenal. »

Robert sur l’éventualité d’Arsène Wenger d’entraîner une autre équipe…

« Si Arsène quitte Arsenal, je pense qu’il peut reprendre l’équipe de France qu’il commente depuis plusieurs années pour la télévision. »

Robert sur N’Golo Kanté…

« Déjà, j’aimerais féliciter N’Golo pour son titre de meilleur joueur de l’année en Angleterre. Ce qu’il a fait depuis deux saisons et tout simplement incroyable. Après avoir gagné le titre avec Leicester, il est en passe de le gagner avec une autre équipe – Chelsea – ce qui est une performance en soi. Il est toujours bon, rapide, humble, rarement blessé. Il joue un jeu simple et juste, il gratte un nombre important de ballons grâce à son positionnement et sa compréhension du jeu. C’est un homme de l’ombre. On ne le remarque pas avant le moment décisif. Il est très rare qu’un attaquant ne gagne pas le prix du meilleur joueur. »

Robert sur le prochain joueur français capable de réussir comme Kanté…

« Pour moi, c’est Thomas Lemar, de Monaco. C’est un très bon footballeur. Il a un talent énorme et la France doit s’appuyer sur lui pour les prochaines saisons. »

Robert sur Paul Pogba – est-il surcoté ?

« Dire que Pogba est surcoté est une simplification. Ce n’est pas lui qui fixe le prix de son transfert. Il est encore jeune, il n’a que 24 ans, donc les supporters de United doivent être patients. Il a un potentiel énorme. Il peut faire partie des meilleurs joueurs du monde. »

Robert sur Metz, son club formateur…

« Le jour où j’ai signé mon premier contrat pro avec Metz reste parmi les plus beaux jours de ma vie. J’avais 18 ans et mon rêve était devenu réalité. J’ai toujours voulu être footballeur professionnel. En ce moment, la situation du club est compliquée et je pense qu’avec une victoire de plus, le maintien sera acquis. J’espère qu’ils pourront construire quelque chose avec ce groupe pour viser plus haut, les prochaines saisons. »

Robert sur Marseille, sur et en-dehors du terrain…

« C’était un moment difficile, mais je n’ai aucun regret d’avoir joué pour ce club fantastique. C’est l’un des meilleurs en France – mais il y a trop de pression venant des supporters. La chose la plus importante pour un jeune footballeur qui joue à Marseille est d’en apprendre le plus possible. J’ai beaucoup appris là-bas et cela m’a aidé pour la suite de ma carrière. »

Robert sur les performances de Marseille cette saison…

« Si on doit comparer Marseille à une équipe anglaise, ils sont comme Liverpool. Ils ont une équipe de talent, avec des bons attaquants. Mais lutter pour le titre est difficile. Cette année, il y a trois équipes en tête qui font un très bon championnat. Surtout l’équipe niçoise fait une belle saison, donc j’attends avec impatience le match entre ces deux équipes, ce week-end. On verra bien où finira Marseille en fin de saison; j’espère le plus haute possible, pour finir européen. »

Robert sur les chances de Villarreal de se qualifier pour la Ligue des champions…

« J’y crois toujours. Récemment, ils ont battu l’Atlético Madrid. Ils sont encore à 5 points derrière Séville. Ils ont une équipe de talent avec une bonne philosophie. Ce serait bien de les voir en Ligue des champions. Mon joueur préféré est Mateo Musacchio, un défenseur très fort. »

X