La domination de Novak Djokovic à l'Open d'Australie va-t-elle se poursuivre ?
Lazio Milan

La domination de Novak Djokovic à l’Open d’Australie va-t-elle se poursuivre ?

Novak Djokovic continue de dominer le circuit ATP et a une chance de remporter son quatrième titre consécutif à l’Open d’Australie en janvier.

Melbourne a été le théâtre de son premier titre du Grand Chelem en 2008 et, au cours de sa carrière, il a remporté le tournoi neuf fois sur 14.

Ses cinq éliminations au cours de cette période ont toutes eu lieu avant les demi-finales, donc s’il doit y avoir une surprise, elle pourrait être plus importante que prévu.

Mais qui pourrait l’empêcher de remporter une 10e victoire en Australie et de mettre fin à la domination de Novak Djokovic à l’Open d’Australie ?

Les rivaux vieillissants de Djokovic

Il n’y a que quatre autres joueurs en activité qui ont remporté plusieurs titres du Grand Chelem dans leur carrière, mais ils sont tous plus âgés et ont lutté contre les blessures.

Rafael Nadal, Roger Federer, Stan Wawrinka et Andy Murray ont tous manqué au moins deux tournois du Grand Chelem en 2021 et leur domination s’estompe.

Djokovic, Nadal et Federer sont actuellement à égalité avec 20 titres du Grand Chelem chacun, soit plus que tout autre joueur dans l’histoire du sport.

Par conséquent, une victoire en janvier permettrait à l’un d’entre eux de s’imposer comme le « GOAT » absolu, du moins temporairement.

Qui sont les principaux concurrents ?

Djokovic est en tête du classement ATP actuel avec une marge confortable, avec ses 11 540 points et près de 3 000 points d’avance sur son plus proche rival.

De nombreux jeunes joueurs le suivent dans son sillage et se battent pour dominer le monde du tennis lorsque son talent s’épuisera.

Les deux joueurs qui ont disputé le titre en simple des ATP Finals 2021, Daniil Medvedev et Alexander Zverev, sont classés deuxième et troisième et semblent donc les mieux armés pour priver le Serbe d’un 21e titre du Grand Chelem.

La récente domination de Djokovic

À 34 ans, l’âge ne semble pas rattraper Djokovic, car il continue de dominer le sport.

Depuis le début de l’année 2020, il n’a été battu que 10 fois en 91 matches, dont quatre fois sur terre battue.

Deux des six défaites qu’il a subies sur une surface dure – comme celle qu’il foulera à Melbourne – l’ont été contre Medvedev et une autre contre Zverev lors des ATP Finals de novembre.

Les spécialistes du dur

Daniil Medvedev a cruellement mis fin aux espoirs de Djokovic de réaliser le « Calendar Slam » à l’US Open l’année dernière, comme Roger Federer l’avait fait en demi-finale de Roland-Garros en 2011.

Depuis le début de l’année 2020, Medvedev est le seul autre joueur à avoir un taux de victoire supérieur à 80 % dans les tournois majeurs organisés sur des courts en dur, comme l’Open d’Australie.

Le deuxième joueur le plus performant – avec un taux de victoire de 79 % – est Dominic Thiem, qui a perdu contre Djokovic en finale de 2020 avant de remporter l’US Open plus tard dans l’année.

Cependant, l’Autrichien a également lutté pour sa forme physique récemment, avec des blessures au genou et au poignet limitant ses apparitions dans les tournois majeurs en 2021.

X