Atlético - Séville

Comment est-ce que la coupe du monde influe sur le marché des transferts ?

Pari recommandé : La France remporte la coupe du monde coté à 7.50 ou voir plus de pari

Du point de vue des équipes, la coupe du monde est la plus grande vitrine pour les talents venus du monde entier ; comment cela impacte la carrière des joueurs ?

bwin a voulu en savoir plus et aller au fond des choses en analysant les transferts réalisés depuis la coupe du monde 2006 – y compris les transferts post coupe du monde – pour voir comment les trois dernières éditions ont influencé le marché des transferts.

Qui récupère le plus de talents qui ont brillé en coupe du monde ?

Si vous êtes un fan de la Premier League et que vous regardez un joueur briller pendant la coupe du monde, vous avez de fortes chances de le retrouver sur les pelouses anglaises quelques semaines plus tard. Parmi tous les joueurs qui ont participé à plus de 180 minutes pendant la coupe du monde et qui ont été transféré dans une nouvelle équipe, plus de 40% atterrissent en Premier League. C’est plus du double par rapport au second championnat, cad. la Liga Espagnole. Cela met en évidence le fait que les entraineurs de la Premier League vont surement être influencés dans leurs décisions par les performances durant les matchs en Russie.

Nous avons aussi constaté une inflation des prix suite à cette compétition internationale ; avec plus du double des 20 plus gros transferts qui ont été réalisé après le tournoi par rapport à avant ou pendant celui-ci. C’est en particulier le cas pour les jeunes joueurs qui ont montré leur qualité à un niveau international. Plus des trois quarts des joueurs âgés de moins de 25 ans qui ont participé au tournoi ont ensuite changé de club; comparé à la moitié pour ceux entre 25 et 29 ans et moins d’un tiers pour ceux dépassant la trentaine de ceux proche à la trentaine. Le potentiel des joueurs plus âgés étant mieux connu qu’un jeune joueur.

Quelles nations bénéficient de l’exposition d’une coupe du monde pour placer des joueurs ?

Dans un passé récent, la mode des tournois internationaux a profité à certaines nations plutôt qu’à d’autre, avec la Belgique qui profite de l’exposition médiatique pour placer un grand nombre de joueurs. Si on regarde les dix plus gros transferts dans les cinq grands championnats depuis l’année 2006, la demande de service offert par les Belges augmente de 50% pendant une année de coupe du monde, suivie par les Brésiliens, les Italiens et les Serbes. En revanche, les joueurs Portugais ou Colombiens sont moins sollicités, sans doute dû à la difficulté connue par ces pays pour se qualifier.

X