La pression du championnat : comment les clubs de football s’en sortent-ils au mois d’avril ?

La pression du championnat : comment les clubs de football s’en sortent-ils au mois d’avril ?

Le mois d’avril est un mois charnière dans une saison de football ; c’est le moment de gagner des titres ou de sortir de la zone de relégation. Lorsque la pression du résultat se fait sentir, certaines équipes résistent mieux que d’autres.

Dans notre infographie ci-dessous nous comparons équipe par équipe les performances au cours des dix dernières saisons et regardons si leurs résultats d’avril diffèrent du reste de la saison.

Premier League

Les chances que quiconque rattrape Chelsea dans la course au titre semblent assez minces, les Blues ayant raflé en moyenne 0,32 point de plus par match en avril qu’aux autres mois de la saison, la dernière décennie.

C’est la meilleure progression de toutes les équipes actuelles de la Premier League alors que son concurrent immédiat, Tottenham, connaît généralement une baisse en avril. L’histoire suggère que la première saison d’Antonio Conte en Angleterre sera réussie.

Les statistiques sur les dix dernières années sont contredites par cette saison avec une deuxième défaite en 4 matchs pour Chelsea et la lutte pour le titre est donc relancé avec Tottenham qui enchaîne les victoires.

Quand à Manchester United, le prochain match contre Manchester City décidera s’il termine parmi les quatre premiers en fin de saison.

La Liga

Cette saison, le Real est sur la voie royale pour remporter enfin le titre de champion qui lui échappe depuis la saison 2011-2012. Les Meringue ont 3 points d’avance sur Barcelone et il leur reste un match à jouer.

Ce match en retard contre Vigo sera calé juste avant la dernière journée du championnat. Mais avec le Classico contre Barcelone qui s’approche tout pourrait changer.

En regardant les statistiques, les Madrilènes peuvent espérer conserver leur première place puisqu’ils terminent très bien leur championnat, contrairement aux Barcelonais.

En bas du classement, Gijon et Osasuna devront inverser la tendance, et vite, s’ils veulent conserver leur place au championnat espagnol.

Bundesliga

Le titre allemand semble destiné au Bayern Munich. Il a encore 8 points d’avance sur Leipzig, le club promu, et reste fidèle à sa moyenne de points, quel que soit le moment de l’année, comme dans une mécanique bien huilée.

Du côté de Dortmund, les hommes de Thomas Tuchel ont encaissé plus d’un demi point de plus par match en avril au cours de la dernière décennie. Hoffenheim devra résister encore pendant les cinq prochaines journées du championnat pour conserver sa place sur le podium et s’assurer d’une place de qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions.

Au bas du tableau, Hambourg et Wolfsbourg doivent se faire du souci compte tenu de leurs résultats traditionnellement plus que médiocres en avril. Cette fois-ci, une régression similaire pourrait leur valoir la relégation alors que ces 2 clubs ne possèdent qu’un point d’avance sur la place de barragiste.

Serie A

La Juventus résiste bien à la pression car en avril, il a l’habitude d’améliorer son résultat. Aucun autre club de Serie A n’a connu une progression plus importante en avril, ce qui signifie que son avance actuelle de six points devrait être plus que suffisante.

La lutte pour les places européennes en Ligue des Champions est presque bouclée avec l’as Rome et Naples en forme et solidement accroché aux 2eme et 3eme places au classement.

Celle entre la 4eme et la 6eme places risque de se décider en toute fin de saison avec 4 clubs qui se tiennent en quelques points et seulement 3 places qualificatives. La Lazio et l’Atalanta sont les mieux classés pour l’instant, mais les 2 équipes de Milan ont traditionnellement de bon résultats en avril.

L’actuel 18eme du classement et premier relégable, Crotone, peut encore y croire avec 2 victoires lors des 3 derniers matchs et une amélioration notable des résultats en avril. Il leur reste un écart de 5 points à combler sur l’Empoli.

Ligue 1

Monaco et Paris sont souvent en forme au mois d’avril à en croire leurs performances pendant les dernières saisons. Cette année, les deux clubs sont très proches au classement du nombre de points.

Cela promet une fin de saison exceptionnelle pour les amateurs de football. Le suspense restera entier jusqu’à la 38eme journée. Monaco garde pour l’instant ses 3 points d’avance, ce qui leur donne un joker.

Saint-Étienne, qui avait le bon usage de finir sa saison sur une amélioration de +0,38 point et d’offrir la Coupe d’Europe à ses supporters, compte à ce jour un retard de 7 points sur la cinquième place.

Les cinq derniers du classement se tiennent en 5 points. Par le passé, Nancy réussissait bien son mois d’avril contrairement à Caen. Ces 2 équipes se retrouvent aux extrémités de notre spectre d’analyse des résultats.

X