Castres – Montpellier : remake de la finale en 2018
Stand de Formula 1

Castres – Montpellier : remake de la finale en 2018

Cote au : 21 juin

Chaîne : Canal+

Après 29 semaines éprouvantes et près de 11 mois après le début de la saison 2021/22 du Top 14 début septembre, il reste deux équipes en lice pour soulever le bouclier de Brennus. Les leaders de la saison régulière Castres affronteront Montpellier, deuxième, au Stade de France ce vendredi.

Alors qu’une partie du sud-ouest de la France s’est effondrée sous une vague de chaleur de plus de 40 ° C, les quatre équipes du Top 14 – Castres, Montpellier, Bordeaux et Toulouse – se sont affrontées le week-end dernier à Nice, pour décider quelles seront les deux équipes qui joueront pour le Bouclier de Brennus à Saint-Denis ce vendredi soir.

Castres a affronté les rivaux et les champions en titre Toulouse à l’Allianz Riviera lors de la première demi-finale vendredi soir. Vingt-quatre heures plus tard, au même endroit, c’était au tour de Montpellier, deuxième, et Bordeaux, troisième. Ce sont les deux outsiders qui ont empoché la victoire !

On se retrouve donc avec le remake de la finale 2018, remporté par Castres 29-13. La cote Castres Montpellier est en faveur d’une victoire castraises.

Castres Olympique a épuisé le Stade Toulousain

Favori de la finale, la cote pour une victoire de Castres est de 1.75.

Les Castrais restent sur 5 victoires consécutives et leur plan en demi-finale à tourner comme sur des roulettes.

Les Toulousains fatigués de la saison, à bout de souffle après une saison brutalement difficile, ont été plaqués et harcelés par un Castres déterminé, uni – et surtout plus frais.

Le plan de match de Castres était de faire courir Toulouse. Ils n’ont délibérément pas botté en touche, ils ont fait bouger le gros pack des champions et se sont appuyés sur leur banc pour apporter l’impact tardif. Sauvagement simple. Brutalement efficace.

« Nous savions que, tôt ou tard, nous aurions moins de carburant dans le moteur ou tomberions en panne », avouait il y a quelques semaines le président toulousain Didier Lacroix.

Les réserves d’énergie toulousaines ont rapidement plongé après un départ fulgurant, dans lequel ils ont pris les devants 10-0 en 17 minutes grâce à l’essai individuel de Matthis Lebel et à la botte de Thomas Ramos.

Toulouse n’avait pas seulement l’air fatigué, il jouait fatigué.

La fatigue a engendré des erreurs. Les erreurs ont engendré des cartons. Rory Arnold a peut-être eu de la chance juste de voir jaune pour un tacle haut sur Filipo Nakosi après 21 minutes ; Julien Marchand a été banni pour avoir giflé le ballon de la main du demi de mêlée de Castres Santiago Arata lors d’un ruck juste avant la mi-temps.

Et Castres s’est battu pour revenir. D’abord avec la botte du joueur du match Benjamin Urdapilleta, puis via des essais d’Arata et – sur la fin – du sous-estimé Julien Dumora. Après avoir résisté à cette tempête toulousaine précoce, ils ont pris le contrôle du match.

Même lorsque Romain Ntamack a marqué le deuxième de Toulouse pour les ramener en tête peu de temps après l’atterrissage d’Arata, il était clair que les champions étaient épuisés.

Notre pronostic Castres contre Montpellier penche en faveur d’un match serré avec un handicap e -1.5 pt, la cote d’une victoire de Castres est de 1.75.

Montpellier Hérault Rugby a gagné son combat d’échec contre l’UBB

Outsider de la rencontre, la victoire du Montpellier est cotée à 1.91.

« C’est une froide observation, mais nous ne méritions pas d’aller en finale », a déclaré l’ouvreur bordelais Matthieu Jalibert quelques instants après que son équipe ait perdu 19-10 contre Montpellier lors de la deuxième demi-finale, qui a débuté en des conditions légèrement plus hospitalières samedi que le match Castres-Toulouse 24 heures plus tôt.

La demi-finale contre l’UBB était une partie d’échecs frénétique. Les deux parties ont donné beaucoup de coups de pied, à la recherche d’un avantage territorial crucial; et les deux camps ont défendu vigoureusement, taclant fort et frappant plus durement pour essayer de casser les actions; Surtout Montpellier, qui a passé la majorité de la seconde mi-temps à jouer sans ballon.

Jalibert et Vincent Rattez ont partagé des essais en première mi-temps, mais la différence entre les équipes était avec le jeu au pied. Paolo Garbisi et Anthony Bouthier ont tous deux marqué des drops en première mi-temps, pour donner à Montpellier une avance de 13-10 à la mi-temps.

Puis, après 30 minutes aucun point en seconde période, la demi de mêlée remplaçant Gela Aprasidze a inscrit non pas une mais deux pénalités de plus de 55 m dans les 10 derniers pour faire disparaître Montpellier et organiser une répétition de la finale 2018 contre Castres.  » Aucune excuse – Montpellier était plus agressif que nous, ils jouaient mieux au rugby que nous  » a admis Urios.

Le patron de Montpellier, Philippe Saint-André, qui arrive au terme de sa première saison complète après avoir pris le relais au milieu de la campagne 2020/21, comme l’entraîneur de Castres Broncan, a appelé à la prudence, rappelant à ses joueurs qu’ils n’avaient encore rien gagné cette saison.

On vient de gagner une demi-finale, on a gagné le droit d’aller au Stade de France. Nous sommes à 80 minutes de quelque chose qui ne s’est jamais produit dans ce club – ramener Brennus à la maison. Mais Castres y est plus habitué que nous, on sait que ce sera très dur, très compliqué.

« J’aurais aimé un peu plus de respect pour mes joueurs. C’est vrai qu’on a fini 10e la saison dernière, mais cette saison on était deuxième après 26 manches, on a été premier pendant neuf semaines, on a des gars qui jouent en équipe, il y a de la solidarité.

« Nous n’avons peut-être pas les individus des autres équipes, mais nous avons montré du caractère, nous avons joué au rugby, nous avons passé le ballon, nous étions dangereux – je suis très fier de mes gars. »

Vendredi donc. Castres contre Montpellier au Stade de France. Au vainqueur, le Bouclier de Brennus et le titre Champions de France. Pour Castres, ce serait sa sixième victoire, sa troisième depuis 2013. Pour Montpellier, sa première, pour la troisième fois depuis 11 ans.

Statistiques additionnelles de Castres contre Montpellier

Derniers matchs :

Castres 24-18 Toulouse

Montpellier 19-10 UBB

Derniers scores :

Castres 25-9 Montpellier

Montpellier 25-24 Castres

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X