Équipes de l'Euro 2020: comment chaque nation s'est qualifiée

Équipes de l’Euro 2020: comment chaque nation s’est qualifiée

Si de bonnes choses arrivent à ceux qui attendent, les fans de football international vont se régaler cet été à l’Euro 2020.

Le tournoi a été reporté en raison du blocage du continent l’année dernière, mais le 11 juin, cela devrait enfin démarrer.

En prévision, nous avons regardé en arrière comment chacune des 24 équipes de l’Euro 2020 s’est qualifiée pour le tournoi.

Groupe A

L’Italie est le seul ancien vainqueur du groupe A, ayant triomphé en tant qu’hôte en 1968, et son record parfait de 10 victoires lors des qualifications signifie que l’équipe peut espérer renouveler l’exploit.

Pour maintenir leur élan, ils devront être précis aux deux extrémités du terrain car ils devront faire face à une attaque de la Suisse qui a pris plus de tirs par match que toute autre équipe et une défense turque qui a gardé huit feuilles blanches sur 10 possibles.

Groupe B

La Belgique est l’équipe à battre lors de ce tournoi puisqu’elle occupe actuellement la première place du classement mondial de la FIFA et a également enregistré 10 victoires sur 10 lors des qualifications.

Leurs adversaires les plus probables dans le groupe B sont le Danemark, vainqueur de 1992, actuellement classé 12e mais manquant de pointe, comme en témoigne le fait qu’ils ont remporté la moitié de leurs matchs de qualification.

Ce groupe comprend également l’un des deux débutants: la progression de la Finlande dépendra sûrement de Teemu Pukki après avoir marqué 10 des 16 buts en route vers la phase finale.

Groupe C

Ce groupe C contient également un ancien vainqueur – les Pays-Bas – et un débutant, la Macédoine du Nord.

Les Néerlandais ne sont cependant pas dans la meilleure forme, se qualifiant comme finaliste de groupe avec un piètre bilan en matière de tirs sauvés. Par coïncidence, ils affrontent une équipe ukrainienne qui a été la meilleure à le faire: ne concédant que quatre fois sur 40 tirs cadrés contre eux.

L’Autriche se révélant gaspilleuse lors des qualifications et les Macédoniens du Nord étant les plus timides de toutes les équipes de l’Euro 2020, la compétence des gardiens de but n’est peut-être pas le facteur décisif.

Groupe D

L’Angleterre a marqué des buts à un rythme plus élevé que quiconque lors des qualifications et sera donc ravie d’affronter une équipe croate qui n’a gardé que deux feuilles blanches.

La présence de leurs rivaux historiques, l’Écosse, qui a concédé plus fréquemment que tout autre finaliste, sera également une source d’optimisme.

La République tchèque est le seul ancien champion du groupe D et ont présenté la pire finition de tous les finalistes en route vers le tournoi.

Groupe E

La défense slovaque a été la plus permissive de tous les finalistes lors des qualifications pour l’Euro 2020, permettant plus de 15 tirs par match, et plusieurs de leurs adversaires du groupe E semblent capables d’en profiter.

La Suède était l’un des quatre seuls finalistes à avoir dirigé au moins la moitié de leurs tirs cadrés, tandis que l’Espagne se classait parmi les trois premiers pour le nombre d’occasions créées.

Les Espagnols sont les seuls anciens vainqueurs de ce groupe mais n’ont pas de buteur dominant, aucun joueur ne marquant plus de quatre buts en 10 matches de qualification.

Groupe F

Premier prétendant au «groupe de la mort», le groupe F comprend trois anciens vainqueurs du tournoi avec six titres à eux deux: l’Allemagne (3), la France (2) et le Portugal, champion en titre.

La force défensive peut décider des choses ici, la France autorisant le moins de tirs cadrés par match lors des qualifications et le Portugal l’une des trois équipes de l’Euro 2020 à ne jamais concéder le dernier but d’un match.

Outsiders, la Hongrie a quant à elle gardé que deux draps propres en 10 tentatives.

X