Amiens - Marseille

Aperçu de l’US Open 2022

Avec le quatrième et dernier grand chelem de la saison qui commence fin août, nous avons analysé chaque match de simple de la dernière décennie pour prédire comment se déroulera le tournoi de cette année dans notre grand aperçu du tennis de l’US Open 2022.

Combien de fois une tête de série gagne-t-elle ?

Les têtes de série ont dominé le simple masculin pendant des années, avec huit des dix derniers tournois remportés par l’une des trois premières têtes de série. C’est une histoire très différente pour les femmes, avec la moitié des 10 titres de simple les plus récents remportés par des joueuses classées en dessous du 15e rang, dont deux qui n’étaient pas des têtes de série.

Quelle est la probabilité que nous ayons une surprise ?

La route vers la finale n’offre généralement pas non plus de grandes surprises en simple masculin, car sept des dix finalistes ont commencé le tournoi en étant l’un des quatre premiers tête de série. Seul un joueur qui n’était pas une tête de série au cours de la dernière décennie a réussi à atteindre les demi-finales : Grigor Dimitrov en 2019.

Une fois encore, nous constatons que le simple féminin est beaucoup plus difficile à prévoir, car un quart des joueuses qui ont atteint la finale au cours de la dernière décennie n’étaient pas des têtes de série. C’était aussi le cas pour les finalistes de 2021 et 2020 : Emma Raducanu, Leylah Fernandez et Victoria Azarenka l’année précédente.

L’avantage du terrain est-il important ?

Les joueurs nord-américains atteignent rarement les phases finales du simple masculin, avec seulement quatre joueurs de tennis atteignant les quarts de finale au cours de la dernière décennie. Denis Shapovalov est arrivé à ce stade en 2020 et son compatriote Felix Auger-Aliassime l’a fait l’année dernière, alors 2022 pourrait en faire un trois à la suite.

Le dernier vainqueur nord-américain du simple messieurs était Andy Roddick en 2003, qui était aussi le plus récent finaliste du continent américain en 2006. Tous les 18 tournois qui ont eu lieu depuis, sauf un, ont été remportés par un Européen.

Les joueuses de tennis nord-américaines ont beaucoup plus de succès chez les femmes que chez les hommes, même si les Européennes dominent toujours le tournoi. Cependant, cinq des dix dernières championnes de simple dames ont été américaines ou canadiennes : Serena Williams trois fois de suite de 2012 à 2014, Sloane Stephens en 2017 et Bianca Andreescu deux ans plus tard.

Quels sont les joueurs les plus performants ?

Novak Djokovic a atteint six des dix dernières finales, donc son absence prévue pourrait créer une sorte de vide de pouvoir. Daniil Medvedev serait le bénéficiaire évident car il a atteint au moins les demi-finales de chacun des trois derniers tournois, battant Djokovic et remportant son premier titre à l’US Open l’année dernière.

Bien qu’on ne s’attende pas à ce qu’elle gagne cette fois-ci, Serena Williams a atteint au moins les demi-finales de huit des dix derniers tournois et tentera certainement de terminer sa carrière par une bonne performance.

X