Getafe Real Madrid

Comment fonctionne l’Europa Conference League ?

La saison 2021-22 a vu la création d’une nouvelle compétition européenne de clubs : l’Europa Conference League.

Nous avons analysé le fonctionnement de ce nouveau tournoi, sa place dans la structure existante de l’UEFA et le type d’équipes qui y participent.

Qu’est-ce que l’Europa Conference League ?

L’Europa Conference League (UECL) est le tournoi de football de clubs tertiaire de l’UEFA – troisième dans l’ordre de préséance – situé en dessous de la Ligue des champions et de l’Europa League dans leur structure.

Elle est destinée à donner aux clubs des pays moins bien classés – qui sont souvent éliminés lors des premiers tours de qualification des deux autres tournois – davantage d’occasions de participer à une compétition continentale.

Comment se qualifier pour la Conference League ?

Contrairement aux deux autres compétitions de clubs de l’UEFA, il n’y a pas de qualification directe pour la phase de groupes du tournoi principal.

Au lieu de cela, la qualification est divisée en deux voies : la voie des champions – pour les équipes qui ont remporté leur championnat national la saison dernière mais qui ont été éliminées de l’une des autres compétitions – et la voie de la ligue pour celles qui se sont qualifiées pour la compétition européenne via une coupe nationale ou un classement élevé en championnat.

Le processus de qualification suit le format standard d’élimination directe en deux manches, en commençant par un premier tour de 72 équipes.

Au cours de trois tours supplémentaires, d’autres clubs sont ajoutés, ainsi que ceux qui ont franchi le stade précédent.

Ces équipes seront soit qualifiées directement pour un tour de barrage ultérieur, soit éliminées des qualifications pour la Ligue des champions ou l’Europa League.

Comment la Conference League est-elle structurée ?

Le dernier tour de barrage comprend 44 équipes, les 22 vainqueurs étant rejoints par 10 équipes éliminées d’un tour de barrage parallèle en Europa League pour former une phase de groupe de 32 équipes.

La structure des groupes reflète celle des deux autres compétitions de l’UEFA, avec huit groupes de quatre équipes s’affrontant deux fois au cours de six semaines de championnat.

Les huit vainqueurs de groupe sont directement qualifiés pour les 16e de finale, tandis que les huit deuxièmes jouent contre les huit troisièmes de la phase de groupe de l’Europa League pour une place en 16e de finale.

Les 16 équipes restantes s’affrontent ensuite lors d’un match à élimination directe standard en deux manches menant à la finale, comme pour la Ligue des champions ou l’Europa League.

Quel est le montant de la dotation pour les équipes de la Conference League ?

Une cagnotte totale de 235 millions d’euros est disponible pour la compétition, divisée en quatre parties qui sont réparties différemment entre les 32 équipes qui atteignent la phase de groupe.

Tout d’abord, 40 % de la somme (94 millions d’euros) sont répartis équitablement entre les 32 équipes, chacune recevant un peu moins de 3 millions d’euros.

Un deuxième bloc de 94 millions d’euros est basé sur les performances, les victoires et les nuls en phase de groupe étant récompensés, ainsi qu’une somme forfaitaire pour chaque étape à élimination directe atteinte.

Une équipe atteignant les huitièmes de finale recevra 600 000 € supplémentaires, et un autre million d’euros sera offert au stade des quarts de finale. Les demi-finalistes recevront 2 millions d’euros, tandis que les finalistes se partageront 8 millions d’euros : cinq pour le vainqueur et trois pour le finaliste.

Les sommes offertes sont naturellement moins importantes que dans les autres compétitions. Par exemple, un club qui atteint la phase de groupe de la Ligue des champions empochera plus de 15 millions d’euros, soit plus que ce qu’il obtiendrait en gagnant la Conference League.

Toutefois, étant donné que de nombreuses équipes disposent d’un budget bien inférieur à celui d’un prétendant typique à la Ligue des champions, ces chiffres feront tout de même une énorme différence.

Les 20 % restants de la cagnotte sont répartis de manière égale entre deux fonds : l’un est attribué en fonction des performances de chaque club au cours des dix dernières années et l’autre est proportionnel aux recettes télévisées que leurs matches rapportent.

En guise de motivation supplémentaire, l’équipe gagnante sera automatiquement qualifiée pour l’Europa League de la saison prochaine, où des récompenses plus lucratives sont disponibles.

Quelles équipes se sont qualifiées pour la Conference League ?

L’Europa Conference League compte des représentants d’un éventail de nations beaucoup plus large que les deux autres tournois.

Les 32 clubs de la phase de groupes de la Ligue des champions 2021-22 sont issus de seulement 15 nations, dont plus de la moitié (17) représente l’un des « cinq grands » championnats.

L’Europa League est plus diversifiée, avec ses 32 équipes en phase de groupe réparties dans 20 pays, dont un seul – la France – compte plus de deux clubs dans le tournoi.

La phase de groupe de la Conference League est encore plus diversifiée, avec 26 nations, dont cinq seulement ont plus d’un participant.

Quel est le calibre des équipes présentes dans l’Europa Conference League ?

Pour chacune des équipes qualifiées pour la phase de groupes des trois tournois de l’UEFA en 2021-22, nous avons examiné leurs meilleures performances dans les compétitions européennes au cours des 10 saisons précédentes.

Sur les 32 clubs présents en Ligue des champions, deux tiers (24) ont atteint la phase à élimination directe au moins une fois au cours de la dernière décennie et seuls deux n’ont pas du tout participé à la compétition au cours de cette période.

Toutefois, ces deux clubs avaient atteint au moins la phase de groupe de l’Europa League au cours des dix dernières saisons.

Lors de la phase de groupes de l’Europa League 2021-22, 21 des 32 clubs ont été dans un groupe de la Ligue des champions au cours de la dernière décennie, et plus de la moitié ont atteint les huitièmes de finale.

Sur les 11 restants, neuf avaient déjà atteint ce stade du tournoi au cours de la dernière décennie, les deux autres ayant participé à des tours de qualification.

Même dans la phase de groupe inaugurale de la Conference League, une seule équipe sur 32 goûte pour la première fois à une compétition continentale depuis au moins 10 ans : Il s’agit de l’Union Berlin, en Allemagne.

Sur les 31 autres clubs, 10 ont atteint un groupe de la Ligue des champions au cours de cette période, tandis que 13 autres l’ont fait en Europa League.

Tottenham Hotspur est la seule équipe de la Conference League à s’être qualifiée pour une phase de groupe au cours des 10 dernières saisons. Les Suisses de Bâle ont disputé cinq groupes de Ligue des champions au cours de cette période, tandis que la Roma l’a fait quatre fois.

Il reste donc huit équipes – soit un quart de l’effectif total – qui ont passé au moins 10 ans sans franchir les tours de qualification de l’une de ces compétitions et qui vont goûter à un goût rare de compétition européenne.

X