Espagne – Maroc : La Roja a frôlé la catastrophe lors de son dernier match
Pneus de MotoGP

Espagne – Maroc : La Roja a frôlé la catastrophe lors de son dernier match

Cote au : 2 décembre

Chaîne : beIN Sports

Les joueurs de la Roja étaient contre les cordes contre le Japon, vexés mais consolés malgré la défaite inattendue. Ils terminent deuxièmes du groupe avec 4 points. Ils basculent dans la partie de tableau européenne et s’ils visent la victoire en finale, les joueurs de Luis Enrique évitent donc un quart de finale potentiel contre le Brésil avant une demi-finale contre l’Argentine.

Le Maroc n’a remporté aucun match lors de la dernière Coupe du monde en Russie, mais cette fois-ci, les Lions de l’Atlas ont opté pour le style, devenant au moins la deuxième équipe africaine après le Sénégal à s’en sortir. Ils n’auront rien à perdre par rapport aux cotes qui sont largement en faveur des Espagnols.

Notre conseil de pari Espagne Maroc est en faveur d’une victoire espagnole avec un but d’écart pour une cote de 3.00.

L’Espagne ne voulait pas de la première place

Favori du match, la cote pour une victoire de l’Espagne est de 1.53.

Mission accomplie pour l’Espagne qui se qualifie de manière angoissante avec une défaite pour son dernier match de groupe. L’équipe espagnole a passé la première phase de la Coupe du monde au Qatar, le même tour dans lequel leur parcours s’est terminé il y a quatre ans en Russie. En 2018, l’Espagne avait terminé première de son groupe en finissant par un 2-2 contre le Maroc avant de tomber aux tirs au but pour s’écarter du chemin qui les aurait conduits à affronter la Croatie en quart de finale à Sotchi.

L’obsession de La Roja de sortir avec le ballon joué par derrière, quelle que soit la situation, s’est retournée contre eux lors de l’égalisation japonaise. Unai a mis Balde dans l’embarras. Le deuxième but japonais marqué 142 secondes après le premier prête à la controverse : Même après avoir zoomé, le semblait hors du terrain de jeu. Finalement, il a été jugé que le ballon n’avait pas complètement franchi la ligne.

L’Espagne a buté sur le système défensif japonais en 5-3-2 bâti sur un retrait intense et une pression permanente dans leur propre moitié de terrain. La Roja s’est retrouvée bloquée en attaque. Les joueurs ibériques n’ont pratiquement pas créé de danger et ont vacillé pendant une bonne partie de la seconde mi-temps lorsque le Japon a commencé à courir. Pendant 3 minutes, l’Espagne était même virtuellement éliminée.

L’Espagne disposait encore de la quasi-totalité de la seconde mi-temps pour se ressaisir, mais elle manquait d’énergie ou d’idées – ou les deux – et menaçait rarement Shuichi Gonda dans le but japonais. Elle peut remercier l’Allemagne de la qualification.

Coté bonne nouvelle, c’est un but lors de chaque match tel est la feuille de route d’Álvaro Morata dans cette Coupe du monde. Le numéro 7 espagnol a dissipé les doutes quant à savoir si il a le niveau international. Il devient le cinquième meilleur buteur de la sélection espagnol avec 30 buts au total.

Luis Enrique fait confiance au talent d’Ansu Fati. Dès qu’il s’est vu exclu de la Coupe du monde, il l’a mis désespérément sur le terrain. Le barcelonais a plus de buts que quiconque dans les jambes et au moins il a un peu effrayé le Japon. Il a la meilleure cote de tous les joueurs pour marquer durant ce huitième de finale.

Notre pari Espagne contre Maroc penche en faveur d’une qualification de l’Espagne pour une cote de 1.20.

Pourquoi pas le Maroc

Outsider de la rencontre, la victoire du Maroc est cotée à 6.00.

Le Maroc a mis fin à 36 ans de blessure en Coupe du monde en se qualifiant pour la phase à élimination directe à défaut de réaliser l’exploit en 1994, 1998 et la dernière fois en Russie. Les hommes de Walid Regragui ont battu le Canada 2-1 pour terminer en tête du groupe F, la première équipe africaine à réaliser cet exploit depuis la brillante équipe nigériane de 1998.

Les Lions de l’Atlas sont restés invaincus lors de leurs trois matchs, avec un premier match nul et vierge contre la Croatie – qui a terminé deuxième – suivi de l’un des chocs du tournoi en battant la Belgique.

L’entraîneur marocain Walid Regragui a une équipe qui regorge de joueurs ayant une expérience du grand jeu : Ziyech de Chelsea, a trouvé la forme pour son pays plus Hakimi, l’arrière latéral du Paris St-Germain et En-Nesyri, un buteur régulier de la Ligue des champions.

Comme la France, les Marocains ont perdu plusieurs joueurs clés sur blessure avant le tournoi comme Amine Harit. L’équipe marocaine a bien travaillé et elle possède de la poudre à canon avec ses ailiers et une puissance défensive. Le but de consolation du Canada était le premier encaissé par le Maroc depuis 7 rencontres.

Après avoir neutralisé les deux équipes européennes, Croatie 0-0 et Belgique 2-0, les Marocains joueront sans complexe et viseront à faire tomber une nouvelle équipe de la zone UEFA.

Statistiques additionnelles de Espagne contre Maroc

Pari sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Cotes en direct

Voir d’autres options de pari

X