Monoplace Ferrari

Que faut-il pour finir en tête du classement des buteurs en Ligue 1 ?

Alors que nous approchons de la trêve hivernale, bwin a décidé de regarder les statistiques sur les buteurs de le Ligue 1 pour savoir où ils en étaient à la mi- saison en comparaison avec la fin du championnat.


Un des éléments importants que nous avons constaté est que l’équipe championne de France possède généralement le meilleur buteur de la saison dans son équipe. De plus, en règle générale, le leader du classement des buteurs à la trêve finit aussi la saison en tête mais la deuxième partie de saison est moins prolifique en but.

Mi-saison – fin de saison

Lors de cinq des six dernières saisons, c’est un buteur du PSG qui a fini avec le plus grand total de but à l’issue du championnat de Ligue 1. Avec 38 buts lors de la saison 2015/16, Zlatan Ibrahimovic est celui qui a le plus marqué dans l’histoire moderne du football français. Le Suédois a réalisé cette performance en ne jouant que 31 rencontres. Le recordman du nombre du but sur une saison reste toujours le Yougoslave Josip Skoblar avec 44 buts lors de la saison 70/71. Il est suivi par Salif Keïta le Malien de Saint-Etienne lors de la même saison avec plus de quarante buts lui aussi. Ensuite, le podium est complété par Zlatan.

Avec 27 buts en 2014/15, Alexandre Lacazette est le dernier Français qui a remporté le trophée du record de but sur une saison de championnat de France. L’année suivant, il a plus marqué mais il n’a pas fini en tête du classement.

Lors des saisons 2009/10, 2010/11 et 2011/12, le meilleur buteur de la Ligue 1 a aussi été champion de France. C’était le cas pour Mamadou Niang pour l’OM, Moussa Sow avec le LOSC et Olivier Giroud avec Montpellier. Pour l’attaquant français, il a partagé son trophée du meilleur buteur avec Nenê, le milieu offensif du PSG qui a réalisé une grosse deuxième partie de saison.

Avec 18 buts marqués, Mamadou Niang est celui qui a le moins marqué lors de ces dix dernières années parmi les meilleurs buteurs de la Ligue 1.

En 2008/09, André-Pierre Gignac a terminé meilleur buteur de la saison avec 24 buts alors que le TFC n’a pas fini sur le podium. C’est une exception. Sinon, il y a eu huit champions et un vice-champion – Lacazette avec l’OL – lors des dix dernières années.

Dans neuf cas sur dix, le leader du classement à la trêve hivernale a remporté le trophée du meilleur buteur. Le seul qui n’a pas réussi à conserver la tête du classement a été Gervinho lors de sa première saison à Lille. Il a été dépassé par Niang.

Détail des buts entre la première et seconde partie du championnat

La moyenne générale du nombre de but marqué entre la première et seconde partie de la saison est en faveur du début de championnat – soit 14 buts lors des matchs aller et deux de moins soit 12 pour les matchs retour. Logiquement, lorsqu’un attaquant commence bien la saison, il est plus épié, mieux scruté dans les gestes mécaniques, les déplacements par les défenses adverses. Avec l’assistance vidéo, les attaquants doivent constamment se réinventer pour surprendre les défenseurs de nouveau.

Seul Zlatan Ibrahimovic lors de sa saison exceptionnelle – et aussi sa dernière avec le PSG – a fait mieux lors de la deuxième partie de saison lors des six dernières années. Avec 23 buts marqués lors des phases retours, c’est le plus gros total sur une demi-saison lors des dix dernières saisons.

Niang en 2009/10 et Nenê en 2011/12 ont aussi réalisé une meilleure deuxième partie de saison en nombre de but marqué. Cela reste des contre-exemples.

Répartition des buts

Au cours d’une saison, le meilleur buteur marque au moins pendant la moitié des rencontres. Alors qu’il marque lors de 19 matchs différents, par sept fois, l’attaquant qui termine en tête du classement marque au moins un doublé ou plus.

Le meilleur buteur de la Ligue 1 passe aussi quinze matchs sans marquer et quatre matchs non-joués.

Qui enchaîne les buts

On dit souvent que les buteurs en confiance ont plus de facilité à continuer sur leur lancée.

Spécialiste des doublés, Jonathan Bamba ne se contente pas de marquer un seul but par rencontre. Cette saison, il a déjà réussi trois doublés alors qu’il n’a pas passé la barre des dix buts en championnat.

Plusieurs autres joueurs ont déjà marqué plus de dix buts et ont réalisé au moins deux doublés cette saison comme Cavani et Mbappé du PSG, ainsi que Thauvin et Sala.

Pépé et Neymar sont les deux seuls joueurs de la Ligue 1 à avoir marqué dans au moins dix rencontres différentes cette saison. Ces deux attaquants sont régulièrement décisifs avec leurs équipes. Ils arrivent à enchainer les performances.

Pour les trois attaquants du PSG, Neymar Cavani et Mbappé, l’autre statistique affolante est qu’ils marquent quasiment tout le temps quand ils jouent. Neymar n’a pas marqué lors de seulement deux rencontres qu’il a débuté. Pour Cavani et Mbappé, c’est seulement trois rencontres sans marquer. Le PSG a marqué cinquante buts durant les matchs aller cette saison.

En comparaison, la plupart des joueurs du classement se situent aux alentours de la dizaine de rencontres sans trouver le chemin des filets.

X