Liverpool - Séville

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les ATP Finals : l’histoire, les records et des faits intéressants.

Cotes du: 7/11/2019

Quand: du 10 au 17 novembre 2019

: O2 Arena, Londres

Nous avons attendu longtemps. Nous avons eu de nombreux espoirs avec des joueurs tels que Omar Camporese, Andrea Gaudenzi, Fabio Fognini. Mais finalement, c’est Matteo Berretti qui est devenu le premier italien à se qualifier aux ATP Finals, 41 ans après Corrado Barazzutti.


L’O2 Arena de Londres attend les huit meilleurs joueurs de tennis de l’année pour l’avant-dernière fois (avant que les Finals se déplacent à Turin). Parmi ceux-ci, il y a évidemment les trois monstres sacrés (Federer, Nadal et Djokovic) qui ont l’air d’être immortels et cinq autres athlètes plus jeunes, mais qui n’ont pas encore démontré leur capacité à se débarrasser des vétérans, à cause soit de la classe éternelle de ces derniers soit pour la mauvaise personnalité de la nouvelle génération. Tant Zverev que Thiem et, plus récemment Tsitsipas, ont démontré quelques limites personnelles. Par contre, Medvedev semble jouer un rôle de star de manière permanente. Parmi ceux-ci se trouve également Matteo Berrettini.

ATP Finals, histoire et faits

Avant d’analyser cette édition et les réelles chances de l’italien, voilà une infographie très belle et complète de l’histoire, des records et des faits intéressants de ce tournoi.

ATP Finals, ce que les cotes disent

Selon les cotes bwin, Novak Djokovic est le favori pour la victoire finale de cette édition des “Masters”. Le champion serbe est coté à 2.10. Federer et Medvedev sont les premiers outsiders à 5.00. Nadal est quant à lui coté à 6.50. La cote peut paraître élevée, mais il faut savoir que le gaucher de Manacor vient de sortir d’un problème musculaire à cause duquel sa participation n’est pas encore assurée. En cas de forfait, c’est Bautista Agut, le neuvième du classement, qui entrera en jeu. Dans ce cas, les groupes seront encore plus déséquilibrés et tout cela sera au profit du détonnant Medvedev.

Berretti et ses affrontements précédents

Le groupe de Matteo Berrettini est sans doute un groupe très difficile et on ne pourrait pas définir autrement un groupe où il faut jouer contre Federer et Djokovic. Cependant, avec le Serbe, il n’y a pas encore eu d’affrontements, alors que le seul match joué par Matteo contre Roger a été celui de la célèbre “leçon” des huitièmes du dernier Wimbledon. Une défaite qui s’est avérée très utile pour le jeune italien, qui a ensuite trouvé l’élan nécessaire pour conclure une grande année. Berrettini est désavantagé (2-1) dans les matchs directs avec Thiem, mais même dans ce cas, il faut considérer le facteur de nouveauté. Matteo avait terminé l’année 2018 à la 54ème place du classement mondial. Moins de 12 mois plus tard, il est devenu le quatrième italien de l’histoire à entrer parmi le top 10 du classement mondial, et le garçon a vraiment tout ce qu’il faut pour y rester longtemps (mental, physique et technique).

Le énième rêve de Federer

La carrière de Roger Federer n’a pas besoin de ce Masters pour être épique. Cependant, remporter ce tournoi pour la septième fois aurait un goût particulier, surtout à 38 ans. Au cas où cela se produirait, Roger deviendrait évidemment le joueur de tennis le plus âgé à y parvenir. En fait, ce record lui appartient déjà, depuis qu’il s’est emparé des ATP Finals. De plus, en gagnant, Federer effacerait d’une manière ou d’une autre, le mauvais souvenir de 2005, lorsqu’il avait perdu une finale presque gagnée contre l’outsider Nalbandian. Comme déjà rappelé dans l’infographie, cette défaite l’a empêché de terminer l’année avec le pourcentage de victoires le plus élevé jamais enregistré.

Jusqu’où peut aller Matteo Barrettini?

La cote de Matteo Berrettini, gagnant des ATP Finals, est la plus haute : 29.00. Cela ne pouvait pas être différent étant donné qu’il arrive comme huitième prétendant sur huit et qu’il s’agit d’un des trois joueurs de tennis dont c’est la première expérience aux Masters: Medvedev et Tsitsipas sont les deux autres. Matteo a déjà démontré qu’il peut contrôler la pression dans les rendez-vous les plus importants, le match des huitièmes de Wimbledon où il avait perdu face à Federer fut une grande leçon pour lui. L’italien arrive à ce rendez-vous en pleine forme, malgré une longue et épuisante saison. Berrettini a les armes pour blesser les sept adversaires, mais pour arriver jusqu’en finale il faut avoir quelque chose de plus. De toute façon, il sait que sa seule présence est déjà un succès et cela pourra être un avantage mental important.

Restez dans le feu de l’action avec l’app bwin Sports. Plongez dans la section paris la plus riche et la plus assortie sur le marché et parcourez le menu statistique de la section Football pour choisir rapidement tes meilleurs paris.

X