Monaco - Guingamp

Indian Wells 2022 : en Californie le duel Medvedev-Nadal se renouvelle…

Stade : Indian Wells Tennis Garden, Californie

Date : dimanche 20 mars à 19h00

Chaîne : Eurosport

En attendant le début de la saison sur terre battue, le mois de mars du tennis international sera dominé par le double rendez-vous serré avec le Masters 1000 des États-Unis. Avant le « Sunshine double » composé de Miami, c’est l’heure d’Indian Wells 2022, où l’on revient à la normale après deux ans d’état d’urgence, entre une édition annulée et une reportée à octobre. Et tout porte à croire que même en Californie ce sera une réédition du duel entre Medvedev et Nadal.

Pariez sur Indian Wells 2022 qui se joue sur une surface dure en extérieur.

Après deux années conditionnées par la pandémie de Coronavirus, le monde du sport a entamé un lent mais progressif retour à la normale. Le tennis a été l’une des disciplines qui a payé le plus lourd tribut à l’urgence sanitaire, entre tournois annulés ou ayant subi des changements de date. Il s’agit notamment de l’édition 2021 d’Indian Wells qui, après l’annulation forcée de 2020, s’est jouée pour la première fois de l’histoire à l’automne et non dans le cadre habituel de fin d’hiver. 2022 marquera le retour à la tradition, alors les grands de la raquette sont « convoqués » en Californie pour ce qui redeviendra le premier Masters 1000 de l’année, programmé sur les courts de l’Indian Wells Tennis Garden du 9 au 20 mars, une semaine avant le début du tournoi de Miami.

Indian Wells 2022, le retour de Nadal et le test de Medvedev

La première conséquence du retour à l’ancien en termes de temps est bien visible depuis la liste des engagés du tournoi. En effet, si en 2021 l’absence simultanée de Rafa Nadal et Roger Federer alors blessés et de Novak Djokovic, fraîchement sorti de la déception du Grand Chelem manqué à Flushing Meadows, avait fait sensation, cinq mois plus tard la situation a changé, même si pas substantiellement.

La nouvelle la plus importante concerne la présence de Nadal, maître des premières semaines de 2022 grâce au succès historique à l’Open d’Australie et au rappel à Acapulco. À ces deux occasions, le Majorquin a trouvé et battu à sa manière Daniil Medvedev, un événement très attendu en Californie après avoir décroché la première place du classement ATP, résultat cependant en grande partie des mésaventures bien connues de Djokovic.

La saison du Serbe sera conditionnée par son statut de non vacciné qui ne l’empêchera pas de jouer à Roland Garros, mais qui l’obligera à faire l’impasse sur les deux US Masters 1000, malgré le fait que le nom de Nole figurait régulièrement sur la liste des engagés. Ou plutôt, cela devrait le contraindre à manquer les deux Masters : pour le moment, en effet, aucune précision définitive n’a encore été apportée. La liste réelle des têtes de série sera donc assez similaire à celle d’octobre dernier, avec Medvedev devant Zverev, Tsitsipas et Nadal. Étaient également présents au tirage au sort grâce à une wild card l’ancien numéro un mondial Andy Murray et le duo australien Nick Kyrgios et Jack Sock, vétérans du double triomphent à Melbourne.

L’histoire d’Indian Wells : des « trois grands » à la Next Gen

Le tournoi d’Indian Wells se tient depuis 1974, à l’exception de l’édition 2020. Le débarquement dans son emplacement logistique actuel ne date cependant que de 1987 grâce au déplacement de quelques kilomètres de La Quinta. Cette année-là, le tournoi a connu le tournant définitif en termes de prix en argent et, par conséquent, de popularité, devenant un rendez-vous fixe pour les plus grands. De Boris Becker à Jim Courier en passant par Pete Sampras, les numéros un mondiaux se sont successivement imposés en Californie jusqu’à la domination absolue des « Big Three » dans le nouveau millénaire.

Novak Djokovic et Roger Federer mènent le tableau d’honneur avec cinq succès chacun, mais leurs difficultés hétéroclites respectives et la mondialisation du mouvement ont abouti à trois vainqueurs différents lors des trois dernières éditions, dont aucun n’a figuré dans les cinq premières séries. Du numéro 7 de Del Potro en 2018 au 6 de Thiem en 2019 jusqu’à l’exploit de Cameron Norrie, qui a triomphé en octobre après avoir débuté comme numéro 21 en tête de série.

Indian Wells 2022, la prédiction

Coté à 3.50 Rafa Nadal a déjà gagné trois fois à Indian Wells et voudra recommencer, ainsi que de son incroyable moment de forme psychophysique, du désir de racheter la « blessure » de 2019, lorsqu’il a été contraint d’abandonner sur blessure. en demi-finale contre Roger Federer.

En revanche, il est raisonnable d’attendre un sursaut de Medvedev, lui aussi coté à 3.50, bien décidé à légitimer le leadership mondial qu’il vient d’acquérir sur le terrain. En plus d’annuler le flop de 2021, lorsque la course du Russe s’est arrêtée au troisième tour contre le Serbe Krajinovic, dans la même édition qui a vu Zverev à 6.00 sortir en quart de finale contre Taylor Fritz. Et d’un autre côté, l’Allemand lui aussi, fraîchement sorti de la mauvaise disqualification d’Acapulco, doit recommencer à faire parler le terrain. Pour les cotes sur Indian Wells, ce sont les favoris. Hors Novak Djokovic, bien sûr, qui pour le moment – même si sa participation est loin d’être certaine, en effet – reste toujours en tête des préférences.

Cependant, il est impossible d’exclure complètement des pronostics d’Indian Wells tennis deux autres athlètes « en feu » en ce début d’année, le même tenant du titre Cameron Norrie, qui en 2022 revendique déjà un titre, remporté à Delray Beach, en plus du finale à Acapulco et Andrej Rublev, coté à 11.00 vainqueur à Dubaï. Matteo Berrettini à 26.00 fera une nouvelle vérification de son état.

Historique des derniers vainqueurs :

2021 Norrie

2020 annulé

2019 Thiem

2018 Del Potro

2017 Federer

2016 Djokovic

2015 Djokovic

2014 Djokovic

2013 Nadal

2012 Federer

2011 Djokovic

2010 Ljubicic

2009 Nadal

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X