Nantes - Caen

France – Suède : deux miraculés pour une place en finale

Cote au : 27 janvier

Chaîne : beIN Sports

Cette demi-finale sera un remake de la Coupe du monde en Égypte, il y a presque un an jour pour jour. La France, exténuée, avait perdu à l’époque 32-26. Autant dire qu’il va encore falloir livrer une grosse bataille dans quelques heures pour aller en finale. L’autre demi-finale opposera le Danemark à l’Espagne (tous les paris sur l’Euro de Handball).

Ce mercredi soir à Budapest, le deal au coup d’envoi était simple comme bonjour : surtout ne pas perdre. Pour aller en demi-finale, les Bleus devaient battre les champions du monde pour affronter la Suède vendredi, ou se contenter d’un nul pour défier l’Espagne. Une défaite a renvoyé la France à la maison après un match de classement insignifiant. La tâche n’était pas facile même si le Danemark n’avait rien à défendre. Les Danois avaient déjà leur qualification en main, quoi qu’il arrive. De plus, les Danois ont laissé la star du PSG Mikkel Hansen au repos.

Seulement, les Français ne sont pas non plus arrivés sur le terrain avec toutes les forces. Positifs au Covid, Kentin Mahé et Nicolas Tournat ont été placés à l’isolement. Ils ont rejoint leur entraîneur, Guillaume Gille, positif depuis la fin de la semaine. Ces trois-là ont suivi le match dans leur chambre d’hôtel : on imagine leur tension, leur frustration.

Au début du match, rien n’allait. Les hommes en rouge prirent rapidement la mesure, sans rien calculer. La victoire appelant la victoire, les Danois tenaient à rester invaincus. Alors ils ont attaqué très fort (6-3, 8e) pour semer le doute dans l’esprit des tricolores. Les Bleus ont eu du mal à se réveiller. Le spectre de l’accident face aux Islandais (29-21) quelques jours plus tôt planait en ce début de rencontre.

A la pause, ça sentait pas bon. Les Danois étaient assez loin devant et la France semblait impuissante, peu performante en attaque et malchanceuse en défense. Au retour des vestiaires, les Bleus accusaient 5 buts (17-12) de retard.

La France continue de souffrir, butant sur le gardien danois. A un quart d’heure de la fin (24-19, 44e), c’était toujours aussi frustrant, énervant, parfois désespéré (26-21, 46e).

Et puis, d’un coup de baguette magique, les Français se sont enfin réveillés ! A 10 minutes de la fin, ils avaient 3 buts (27-24, 50e) de retard, puis deux (27-25, 52e), puis un (27-26, 53e). Tout redevient possible. Les Bleus revenaient à égalité au score sur un penalty d’Hugo Descat (28-28, 56e) et il fallait alors tenir coûte que coûte. Nikola Karabatic a retrouvé ses jambes de jeune homme, Vincent Gérard est sorti de sa boîte : tout est rentré dans l’ordre. A deux minutes de la fin, les Bleus se sont imposés (29-30) pour la première fois. Et ils ont fini par gagner après une soirée absolument incroyable.

La France est revenue de loin

La France, championne olympique, a devancé le Danemark 30-29 pour décrocher une place en demi-finale au Championnat d’Europe de handball masculin, laissant l’Islande au bord du chemin.

L’Islande a écarté le Monténégro 34-24 lors du match d’ouverture au MVM Dome de Budapest, propulsé par 11 buts d’Ómar Ingi Magnússon. Le résultat signifiait que la course improbable de l’Islande se poursuivrait jusqu’aux demi-finales, si la France perdait.

À plusieurs moments du match, la France était à la traîne de cinq buts dans ce qui était une revanche de la finale olympique, mais elle a riposté pour décrocher une victoire, ce qui signifie également qu’elle est en tête du groupe I.

Dika Mem et Hugo Descat ont chacun marqué huit buts, Mem a inscrit le but de la victoire. C’était la première fois de la rencontre que l’équipe de France de Handball est passé en tête durant le match et c’était au meilleur moment.

Les paris sportifs France contre Suède penchent en faveur des Bleus.

… et la Suède aussi

Dans un autre match palpitant, la Suède s’est défendue d’avoir quatre buts de retard à six minutes de la fin, pour progresser aux dépens de son adversaire 24-23.

La Norvège menait 14-9 à la pause, aidée par une série de quatre buts à zéro en fin de première mi-temps, avant que la Suède ne réduise l’écart à un but au milieu de la seconde mi-temps.

Après avoir fait taire l’attaque de la Norvège dans les dernières minutes, Valter Chrinz a marqué un penalty à 11 secondes de la fin pour sceller la victoire de la Suède et sa place dans le dernier carré.

Le gardien suédois Peter Johannesson a sauvé neuf tirs en seconde période, avec un taux d’efficacité de 50%, pour aider à émousser l’attaque de la Norvège.

L’Espagne et la Suède ont toutes deux terminées avec huit points dans le groupe, l’Espagne terminant en tête après sa victoire sur les Suédois au tour préliminaire.

Statistiques additionnelles de France contre Suède

Derniers matchs :

France 30-29 Danemark

Suède 24-23 Norvège

Derniers scores :

France 26-32 Suède

France 23-17 Suède

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X