Toulouse Bordeaux

Coupe Davis 2021 : l’assaut sur le trône d’Espagne commence

Salle de la finale : Madrid Arena

Surface : Dure intérieur Greenset

Date : dimanche 5 décembre à 18h

TV : beIN Sports

Archivé les Finales ATP avec le succès d’Alexander Zverev, il ne reste plus que la phase finale de la Coupe Davis pour marquer la fin d’une année civile qui a favorisé le retour à la normale des paris de tennis, après une année 2020 conditionnée par la pandémie de Coronavirus.

L’événement final est un « héritage » de la saison précédente : la phase finale de la deuxième édition de la Coupe Davis post-réforme aurait dû avoir lieu il y a exactement un an, mais la grave situation de contagion a occasionné un report forcé de 12 mois. Alors, préparons-nous pour une nouvelle frénésie de tennis, du 25 novembre au 5 décembre, avec 57 matchs dont le tournoi premièrement en groupe, suivis des quarts de finale, de la demi-finale et de la finale. Les matchs sont programmés au PalaAlpitour de Turin, anciennement théâtre des finales de l’Atp, à l’Olympiahalle d’Innsbruck et à la Madrid Arena.

Coupe Davis 2021 : la nouvelle formule et l’introduction des round robins

C’est en août 2018 que le conseil d’administration de la Fédération internationale de tennis a approuvé la soi-disant « réforme Piquée », qui doit son nom au défenseur barcelonais, dans le rôle de président et fondateur du groupe d’investissement Kosmos. Le projet était de rajeunir un tournoi si historique, mais avec une formule dépassée et trop souvent snobée par les joueurs de tennis les plus forts du monde.

En fait, le principal changement concerne le groupe mondial. Les participants sont toujours 18, mais il a été décidé de casser la tradition des décalages avec la formule de l’élimination directe étalée sur plusieurs mois pour concentrer les matchs sur 10 jours, avec les dix-huit équipes réparties en six groupes de trois formations chacune. Dans chaque groupe, deux matchs de simple sont joués, entre les deux numéro un et deux numéro deux, ainsi qu’un de double, au meilleur des trois sets et pas plus de cinq. Les points attribués, quant à eux, varient en fonction du résultat de chaque match : un 3-0 attribue trois points à l’équipe gagnante et aucun à l’équipe qui perd, tandis qu’un 2-1 attribue deux points à celui qui l’emporte et un à celui qui succombe.

Le premier de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes accèdent aux quarts de finale, demi-finales et finale, qui se jouent selon la formule classique de l’élimination directe en seulement trois jours.

Les nations participantes et le programme de la compétition

Sur les 18 équipes admises à la phase finale, 12 ont remporté les barrages qualificatifs, qui ont eu lieu en mars 2020. Il s’agit de l’Australie, l’Autriche, la Colombie, la Croatie, la République tchèque, l’Équateur, l’Allemagne, la Hongrie, l’Italie, le Kazakhstan, la Suède et les États-Unis. A ceux-ci se sont ajoutés les quatre demi-finalistes de l’édition 2019, admis de plein droit, à savoir l’Espagne, championne en titre, ainsi que le Canada, la Grande-Bretagne et la Russie.

Enfin, deux wild cards sont attribuées aux équipes ayant le meilleur classement par équipe de Coupe Davis et le meilleur classement ATP des joueurs individuels, à savoir la France et la Serbie de Novak Djokovic. Le tirage au sort a ensuite donné vie aux six groupes, composés comme suit.

Groupe A : Espagne, Russie, Equateur.

Groupe B : Canada, Kazakhstan, Suède.

Groupe C : France, Royaume-Uni, République tchèque.

Groupe D : Croatie, Australie, Hongrie.

Groupe E : États-Unis, Italie, Colombie.

Groupe F : Serbie, Allemagne, Autriche.

Les trois matchs de chaque groupe se joueront du 25 au 28 novembre, puis à partir du lendemain, la phase d’élimination directe débutera. Le tableau déjà préparé affiche : Les quarts de finale le 29 novembre avec les matchs entre le premier des groupes A et B à Madrid et le meilleur troisième, tandis qu’à Turin et Innsbruck s’affronteront les autres meilleures équipes. Demi-finale et finale se joueront à Madrid du 3 au 5 décembre.

Coupe Davis 2021 : cotes et pronostics

L’Espagne, le Canada, la France et la Croatie ne devraient pas trop lutter pour remporter leurs groupes respectifs. Les Ibères, sans Rafa Nadal, présenteront Pablo Carreño Busta et Roberto Bautista Agut, mais aussi Carlos Alcaraz, nouveau vainqueur de la Next Gen Finals. Le Canada, qui alignera Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov, ainsi que le « vieux » Vasek Pospisil, est également très fort, tandis que la France, qui n’aura pas Gaël Monfils, s’appuiera sur Richard Gasquet et Nicolas Mahut. La Serbie quant à elle, comptera sur Novak Djokovic, qui lui a déjà assuré de sa présence, mais qui ne pourra pas se venger de Sascha Zverev, qui ne fera pas partie de l’équipe d’Allemagne. Les Allemands alignent Jan-Lennard Struff et Dominik Koepfer.

L’Italie et les États-Unis constitueront le groupe le plus équilibré. Les Azzurri se présenteront sans Matteo Berrettini, mais avec un Jannik Sinner chargé d’une saison redoutable, couronnée par son entrée en finale Atp avec deux matchs épais joués contre Hurcakz et Medvedev.

L’équipe américaine verra John Isner, Railly Opelka et Frances Tiafoe, le récent bourreau de Sinner à Vienne et, remplaçant in extremis de Taylor Fritz, blessé. Qui gagnera entre les Azzurri et les Américains aura plusieurs chances de se frayer un chemin vers l’élimination directe dans une édition qui s’annonce très incertaine, mais dans laquelle la faveur du pronostic, selon les meilleures cotes du tennis international, ne sera sans doute accordée qu’à la Russie, suivi par le titulaire Espagne.

Et si vous vous demandez si parier sur le tennis vaut la peine, nous vous recommandons notre guide ad hoc.

Voir d’autres options de pari

X