Inter - Milan

Barça Basket – Real Madrid : Clasico en demi-finale d’Euroligue

Cote au : 11 mai

Chaîne : L’équipe

La grande finale de l’EuroLeague 2021-22 est le tournoi Final Four du 19 au 21 mai 2022 à la Štark Arena de Belgrade, en Serbie (tous les paris de basket).

C’est le même lieu qui a accueilli le Final Four en 2018 lorsque le Real Madrid a remporté le championnat. Los Blancos ont une chance de le faire une fois de plus, bien que leurs cotes en EuroLigue ne soient pas si bonnes. La raison? Ils font croiser le fer avec Barcelone en demi-finale, qui est le favori n ° 1 pour remporter le Final Four de l’EuroLeague 2022.

La cote Barça Basket Real Madrid est en faveur d’une victoire de Barcelone. Le Barça devrait pouvoir vaincre son rival sans aucun problème. Après tout, le Barça l’a fait lors de ses deux rencontres de saison régulière et reste sur 5 victoires de suite contre los Blancos. L’un de ces matchs a vu Nikola Mirotic marquer 31 points, battant son record personnel en EuroLeague.

Le Barça Basket favori depuis le début de la saison

Favori du match, la cote pour une victoire de Barça Basket est de 1.45.

À en juger par les cotes du Final Four de l’EuroLeague, Barcelone est le favori n ° 1 pour remporter le championnat. Ce n’est pas vraiment une surprise pour quiconque suit l’EuroLeague cette saison. Le Barça a été superbe jusqu’à présent, terminant à la première place du classement de l’EuroLeague en saison régulière.

Avant même le début de la saison, Barcelone était considérée comme l’un des meilleurs candidats au titre.

Nikola Mirotic est la première raison pour laquelle Barcelone est favorisée pour remporter l’EuroLeague cette saison. L’ancien attaquant des Chicago Bulls est l’un des meilleurs joueurs non-NBA au monde. Il va probablement remporter le prix MVP de l’EuroLeague, ce qui n’est pas surprenant étant donné qu’il est le joueur avec l’indice de performance (PIR) le plus élevé de la compétition.

Outre Mirotic, Barcelone compte quelques autres joueurs incroyables, à commencer par le meneur vétéran Nick Calathes. Ensuite, il y a Nicolas Laprovittola, un maestro italien à trois points.

En plus de tout, Barcelone a également un entraîneur fantastique avec Šarunas Jasikevičius, qui reste l’un des meilleurs joueurs à avoir jamais joué dans l’EuroLeague. Dans sa carrière de manager, il s’en est bien sorti, même s’il n’a toujours pas de trophée majeur. Peut-être est-il temps que cela change le 21 mai ?

La joie de Barcelone de se qualifier pour le Final Four n’était pas complète. Après la victoire sur le Bayern lors du cinquième et dernier match de leur quart de finale de l’Euroligue, grace notamment à Laprovittola ex Real Madrid, on a appris que Dante Exum pourrait manquer le grand événement à Belgrade sur blessure.

Nico Laprovittola a donné son avis sur le match en demi-finale contre son ex-club du Real Madrid : « On ne voit pas un Clasico dans le ‘Final Four’ chaque année. Ça va être sympa, ça va avoir tous les assaisonnements. C’est spécial pour jouer contre Madrid, nous devons être préparés. Nous nous connaissons beaucoup, mais nous avons le temps de réfléchir au match et de savoir comment le jouer ».

Notre pronostic Barça Basket contre Real Madrid penche en faveur d’un match à moins de 152.5 points coté à 1.85.

Le Real Madrid s’est refait la cerise

Outsider de la rencontre, la victoire du Real Madrid est cotée à 2.10.

Le Madrid de la crise et des incendies a pourtant été la première équipe de l’Euroligue à se qualifier pour le Final Four cette saison.

De mutation en mutation, après un excellent début de saison et près de deux mois de zéro pointé, l’équipe de Laso a atteint sa septième présence en 10 ans parmi les quatre premiers de la meilleure compétition continentale au moment même où la saison semblait la plus tordue, plongée dans une situation sans précédent. Comment cela s’explique-t-il ?

Madrid a si mal atteint les éliminatoires des quarts de finale que le Maccabi, vainqueur des cinq derniers matchs de la saison régulière, a eu du mal à les retrouver en huitièmes de finale. Il a fallu un 3-0 sans appel.

Il est vrai que l’amélioration du jeu est évidente. La rotation a été réduite avec Heurtel et Thompkins séparés de l’équipe, il y a une répartition meilleure et plus claire des rôles, la récupération physique après le marathon des matchs de février est notoire, le déblocage mental est terminé (ce qui favorise la réussite au tir) et une amélioration générale de l’attitude et de la liaison. La colle est de retour. Derrière la résurgence madrilène se cache une rencontre chez Rudy Fernández à l’initiative de Sergio Llull et du Majorquin, les capitaines de l’équipe, juste avant le match face à Breogán le 17 avril.

Il a eu lieu le vendredi 15 avril. Toute l’équipe a été invitée à la résidence du majorquin lors d’une réunion typique au cours de laquelle un problème principal était à l’ordre du jour. « Nous allons dire des choses en face. Nous devons résoudre ce problème. » Il y avait un manque de cohésion dans le vestiaire.

Orphelin d’une figure intégratrice et respectée comme Felipe Reyes, déjà à la retraite, avec de nombreux nouveaux joueurs, Madrid s’était affaibli intérieurement face à tant de défaites. Il fallait graisser la machinerie psychique du groupe, lubrifier les différences et rappeler les objectifs. Le jeu devait s’améliorer, bien sûr, mais la mission était de reconstituer l’âme.

Ils ont parlé de beaucoup de choses. Madrid est sorti d’une terrible dynamique de résultats : 15 défaites lors des 20 derniers matchs entre l’ABC Ligue et l’Euroligue, et une défaite en finale de Coupe, un revers très douloureux sur le fond et la forme car même avec un plan de match dans lequel le Barça était très inconfortable et n’avait pas la victoire comme prix.

La table rase est partie de la sincérité de chacun des acteurs. L’essentiel était de changer d’attitude, d’oublier ce qui s’était passé avant, de repartir de zéro et d’être unis, plus que jamais. Les résultats sont arrivés : deux victoires en Ligue Endesa contre Breogán et Betis et trois en éliminatoires de l’Euroligue contre le Maccabi avec une passe pour le Final Four. Toutes les cibles sont encore intactes. Madrid est à deux victoires de la onzième Euroligue. Le barbecue a fonctionné.

À ce stade, il semble que le titre de l’EuroLeague de cette saison reviendra aux deux géants espagnols. Le Real Madrid a un bien meilleur bilan en matière de victoire dans cette compétition, et je pense que cette expérience pourrait finalement être utile si les deux rivaux s’affrontent finalement en séries éliminatoires de l’EuroLeague.

Statistiques additionnelles de Barça Basket contre Real Madrid

Derniers matchs en Euroligue :

Barça Basket 81-72 Bayern

Maccabi 76-87 Real Madrid

Derniers scores :

Barça Basket 108-97 Real Madrid

Real Madrid 59-64 Barça Basket

Real Madrid 68-86 Barça Basket

Real Madrid 75-85 Barça Basket

Barça Basket 93-80 Real Madrid

Barça Basket 83-88 Real Madrid

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X