Troyes - Montpellier

Quel sera le prochain joueur qui dominera le circuit ATP ?

La saison de tennis 2020 a été fortement perturbée par la pandémie et seul un quart des tournois ont pu être joués avant l’interruption de la saison.

Cette année devait pourtant être particulièrement intéressante vu que plusieurs jeunes joueurs se sont hissés sur le devant de la scène comment potentiels successeurs du ‘big three’, le trio qui domine le circuit masculin depuis plus d’une décennie.

Alors que Roger Federer réalise encore de belles performances malgré le fait qu’il aura bientôt 39 ans, des changements devraient se profiler avant que Rafael Nadal et Novak Djokovic – qui ont déjà dépassé l’âge de 30 ans depuis un petit temps – ne passent ce cap.

Nous avons observé le top 20 actuel de plus près, en particulier les joueurs qui n’ont pas encore atteint l’âge de 30 ans, et avons analysé quand ils pourraient briller sur le circuit ATP.

Le calendrier du circuit ATP

En 2021, au total, 66 évènements où les joueurs peuvent remporter des points ATP sont programmés. Ce nombre de points varie fort d’un tournoi à l’autre. Alors qu’une victoire finale dans un des quatre tournois du Grand Chelem vaut 2000 points, plus de la moitié des tournois ATP ne rapportent pas plus de 250 points. Outre les quatre tournois du Grand Chelem et les ATP Finals, qui ont lieu en fin de saison, seuls les neuf tournois ATP Masters 1000 offrent un nombre de points à quatre chiffres au vainqueur.

La saison débute en janvier, où a lieu entre autres l’Australian Open. Le mois de février est le plus chargé de 2021 puisque pas moins de 12 tournois se tiendront à ce moment-là. Alors que la majorité de ces tournois ne rapportent pas plus de 250 points au vainqueur et que les meilleurs joueurs mondiaux n’y participent pas toujours, le grand nombre de matchs offre la possibilité de se faire une bonne idée des potentielles stars de demain.

Le deuxième tournoi du Grand Chelem de la saison, Roland-Garros, a lieu seulement en mai. Un mois plus tard, c’est au tour de Wimbledon. Et finalement, l’US Open arrive à la fin du mois d’août. À partir de ce moment-là, l’attention se tourne inévitablement vers les ATP Finals, qui ont lieu en novembre, puisque le nombre de points distribués diminue alors drastiquement.

Aucune des quatre dernières éditions des ATP Finals n’a été remportée par un membre du ‘big three’ et trois de ces vainqueurs n’ont jamais remporté de tournoi du Grand Chelem. Ce tournoi fait donc office de magnifique terrain de jeu pour les stars en devenir.

Quels sont les talents prometteurs sur le circuit ATP ?

Lorsque la saison 2020 a été interrompue, plus de la moitié des joueurs qui se trouvaient dans le top 20 n’allaient pas atteindre la trentaine à la fin de l’année. Bien qu’aucun d’entre eux n’ait remporté de tournoi du Grand Chelem, leurs performances récentes sont prometteuses en vue de la saison prochaine et de celles qui suivront.

Dominic Thiem a atteint les demi-finales des quatre dernières éditions de Roland-Garros et s’est même hissé en finale les deux dernières fois. Par ailleurs, il a également atteint la finale de l’Australian Open en ce début d’année. L’Autrichien est aussi le seul des 12 plus jeunes joueurs du top 20 ayant remporté la moitié de ses confrontations face aux membres du big three depuis début 2017.

Le plus grand rival de Thiem dans la course vers le sommet du classement ATP pourrait bien être Alexander Zverev. Malgré le fait que l’Autrichien soit de trois ans son aîné, Zverev s’est retrouvé plus souvent au stade des quarts de finale dans les tournois du Grand Chelem et les tournois ATP Masters 1000 que lui au cours de la même période. Par ailleurs, l’Allemand se classe deuxième parmi ces joueurs plus jeunes lorsqu’il s’agit des résultats obtenus face au trio qui domine le circuit.

Pour compléter un éventuel nouveau ‘big three’, nous pensons au vainqueur des ATP Finals 2019, Stefanos Tsitsipas. La star grecque a encore un an de moins que Zverev et est le seul autre parmi ces jeunes joueurs à avoir remporté au moins un tiers de ses duels face au big three actuel. Tsitsipas se classe également troisième (à égalité) de notre liste de joueurs s’étant hissés le plus souvent en quarts de finale dans les tournois du Grand Chelem et ATP Masters 1000 depuis 2017, c’est-à-dire cinq.

X