Qui a le plus souffert des absences de longue durée ?

Qui a le plus souffert des absences de longue durée ?

Alors que la seconde trêve internationale de la saison vient de se terminer, les entraîneurs des équipes vont devoir composer leur prochaine sélection sans certains joueurs pour les prochains matchs, car ils se sont blessés en jouant pour leur pays. En Espagne on appelle cela le virus FIFA.

Certains entraîneurs seront plus chanceux que d’autres, cependant, nous avons analysé les données sur les dix dernières saisons pour découvrir quelles sont les équipes qui ont plus de chance que d’autres à disposer d’un effectif avec un maximum de joueur valides. Pour compenser le manque de données fiables sur les blessures, bwin a pris en compte les blessures affectant seulement les joueurs clés d’une équipe. Cela correspond à un joueur qui débuté en tant que titulaire lors d’au moins cinq rencontres lors d’une série de dix matchs consécutifs avant de manquer au moins quatre rencontres en raison d’une blessure.

Ligue 1

Une partie du succès du PSG peut être attribuée à la façon dont les médecins du club ont réussi à garder leurs joueurs vedettes sur le terrain. Seul l’équipe de Caen fait mieux en Ligue 1. Saint-Étienne est l’équipe la plus malchanceuse après près de 7 joueurs titulaires absents au cours d’une saison. Bordeaux et Montpellier complètent le podium des trois équipes avec un combiné de plus de 50 rencontres où un joueur titulaire n’a pas pu participer à une rencontre en raison d’une blessure.

Parmi les joueurs qui ont manqué le plus de rencontres, Sertic et Bodmer ont passé la barre des 50 matchs. Ils sont suivis par Gourcuff et Perrin. Ces quatre joueurs ont manqué plus d’une saison complète à cause de blessure.

Le gardien Stephane Ruffier a été une rare source de stabilité pour Les Verts. Il a aligné une impressionnante série de plus de 200 apparitions consécutives en Ligue 1, éclipsées par Steve Mandanda avant son départ de Marseille pour la Premier League.

Le joueur a qui a connu la plus longue période sans blessure est Alaixys Romao avec 14 jours, 21 heures et 41 minutes sans grosse blessure.

Premier League

Arsenal est l’équipe de Premier League la plus touchée par les absences de longue durée. En moyenne, plus de sept fois par saison un joueur de la première équipe pointe à l’infirmerie pendant quatre matches consécutifs. Cela a coûté aux Gunners l’équivalent d’environ 68 joueurs absents sur la feuille de match au cours d’une saison moyenne, Jack Wilshere étant l’absent le plus régulier ayant manqué environ un tiers de la saison suite à des blessures.

À titre de comparaison, les deux joueurs qui ont disputé plus de 90 % des minutes possibles au cours des 10 dernières saisons jouent à Bournemouth : Steve Cook est le joueur de la Premier League le plus fiable, suivi de près par son coéquipier Charlie Daniels. Leighton Baines, d’Everton, mérite une mention honorable pour avoir été 99 titulaires consécutivement à un moment de sa carrière.

La Liga

Parmi les trois équipes qui se disputent régulièrement le titre, le Real Madrid a eu de loin la plus mauvaise chance en ce qui concerne les absences de longue durée, avec une moyenne de 6,5 absents de longue durée par saison contre seulement 4 pour Barcelone et 2,2 pour les voisins de l’Atletico Madrid. Les joueurs du Real qui dominent la liste des plus grands absents sont Gareth Bale et Luka Modric, deux anciens de Tottenham. Ils ont raté un quart de la Liga avec les Madrilènes depuis leur arrivée au club.

En ce qui concerne les longues mises à pied, Villarreal peut également prétendre avoir été victime de coups durs, trois des plus longues périodes d’absence de la dernière décennie ayant affecté des joueurs du sous-marin jaune.

Serie A

Une partie au moins des récentes contre-performances du Milan en Serie A peut être attribuée aux blessures, qui coûtent aux Rossoneri beaucoup plus de temps de jeu que quiconque. C’est une moyenne de 7,5 absences de longue durée pour les habituels titulaires de la première équipe par saison. Cela est bien plus élevé que celle de la Roma, de la Juventus ou de l’Inter, qui n’ont dû faire face qu’à quatre ou cinq blessés.

La bonne nouvelle est qu’ils peuvent compter sur leur gardien : les 106 titularisations consécutives de Gianluigi Donnarumma jusqu’à la fin de la saison dernière n’ont été dépassées que par le défenseur de Sassuolo, Francesco Acerbi, dont la fiabilité lui a valu d’être transféré à la Lazio.

Bundesliga

La plupart des meilleurs clubs allemands ont dû faire face à des absences régulières de leurs joueurs clés. Le Bayern Munich, Dortmund et Schalke sont parmi ceux qui comptent le plus de joueurs ne pouvant pas participer à un match à cause d’une blessure de longue durée. Tous les trois devraient peut-être prendre conseil auprès du personnel médical de Leverkusen et d’Hoffenheim, qui ont dû faire face à beaucoup moins d’absences en moyenne.

Les champions en titre ont au moins pu faire confiance à leur buteur Robert Lewandowski, qui n’avait pas manqué quatre matches consécutifs en Bundesliga durant près de 14 jours si l’on cumule le temps passé sur le terrain sous le maillot du Bayern jusqu’à la fin de 2017/18.

X