Juventus - Torino

Milan – Juventus : les 2 clubs italiens les plus titrés

Cote au : 18 janvier

Chaîne : beIN Sports

Milan-Juventus sera l’affiche dominicale de la 23e journée du championnat italien de football (tous les paris sur la Serie A). Un défi à saveur ancienne entre deux clubs historiquement habitués à exceller, même si dans la dernière décennie la puissance écrasante de la Juventus a été indiscutable. Lors des six derniers affrontements directs toutes compétitions confondues, la Vieille Dame n’a cependant gagné qu’une seule fois et les Rossoneri, depuis le confinement, ont marqué 18 points de plus que leurs adversaires. Mais sur le grand match à San Siro, malheureusement, la fin de match déconcertante du match entre Il Diavolo et Spezia lundi soir risque de peser d’une manière ou d’une autre.

Notre aperçu de la cote Juventus Milan ne donne aucun favori. Tout reste en jeu pour les deux super puissances du foot italien.

Pendant plus d’une décennie, au tournant du millénaire, Milan-Juventus a été le défi, strictement en majuscules, du football italien, à l’intérieur des frontières nationales mais aussi en dehors d’elles, comme lors de la première finale historique de la Ligue des champions entièrement italienne de 2003. Disputé à Manchester, c’était probablement le point culminant et le plus connu d’une rivalité qui était en fait bien plus ancienne, et qui persiste toujours.

La Juve revient fort dans la course

La cote pour une victoire de la Juventus est de 2.95.

Quant à la dernière décennie, à vrai dire, il n’est pas facile de parler de rivalité, du moins pas au sens égalitaire du terme. La puissance écrasante de la Juventus, magnifiquement exprimée par les neuf titres de champion consécutifs entre 2012 et 2020, s’est naturellement répercutée également dans le calcul des affrontements directs contre Milan de cette période historique : 18 succès de la Juve en 20 matches entre 2013 et 2019.

Un gouffre qui, cependant, semble avoir été considérablement réparé ces derniers temps. Depuis février 2020, en effet, les deux équipes se sont affrontées à six reprises entre le championnat et la Coupe d’Italie : les Rossoneri en remportent deux, trois nuls et une seule victoire pour la Juventus, celle de l’Epiphanie 2021. Un match, d’ailleurs, caractérisé par sept absences dans les rangs de l’AC Milan, qui ont forcé Pioli à aligner la Calabria au milieu de terrain et du doublé de Federico Chiesa.

De son côté, la Juve arrive avec le vent en poupe suite à deux victoires consécutives, face à l’Udinese et la Sampdoria, et un Dybala qui semble revenu à des niveaux de performances élevés, malgré un renouvellement de contrat qui tarde pourrait être un élément perturbateur.

En Coupe d’Italie, Allegri a retrouvé une bonne partie de sa défense de départ, avec Cuadrado et De Ligt de retour de suspension et Danilo d’une longue blessure musculaire. L’ancien de service, Leonardo Bonucci, sera toujours porté disparu. Au milieu de terrain des confirmations pour McKennie, Locatelli et Bentancur, avec Bernardeschi qui devrait être préféré à Kulusevski. En avant, il y aura Morata et Dybala.

Pour la Juve on pourrait dire presque l’exact opposé : elle est apparue très souvent en plus grande difficulté que Milan, tant du point de vue du jeu que du classement, maintenant elle est, de gré ou de force, proche de la surface de la Ligue des Champions, et une poignée de points (7) de l’adversaire titubant.

Une belle occasion de se rapprocher et de mettre Milan dans une sérieuse frayeur, qu’une équipe expérimentée et astucieuse ne pouvait pas manquer. Cependant, nous pensons qu’à la fin, cela pourrait aboutir à un match nul, un résultat qui n’est pas sorti sur la roue de San Siro depuis (presque) exactement 10 ans : c’est-à-dire, à partir de ce 1-1 en février 2012, celui de Le but fantôme de Muntari.

Notre pronostic Juve Milan est en faveur d’un partage des points.

Milan touché après Spezia

La victoire du Milan AC est cotée à 2.90.

Dimanche soir, Milan se présentera à nouveau en urgence, et cette fois aussi Chiesa sera absent, paralysé par la grave blessure aux ligaments croisés subie contre la Roma. L’espoir pour Pioli est que, au moins, il n’y aura pas de séquelles après ce qui s’est passé lundi soir à Milan-Spezia, avec l’arbitre Serra aussi malheureux qu’impardonnable protagoniste d’un oubli sensationnel, coûtant trois points et un cœur aux Milanais.

Laissant de côté la faute de l’arbitre, il est clair que Milan a perdu contre Spezia également à cause d’une défense rafistolée. Peu généreux de s’attendre à ce que les bébés Kalulu et Gabbia puissent donner les mêmes garanties que Tomori-Kjaer, et donc la récupération d’Alessio Romagnoli de Covid-19 est plus que jamais opportune pour Stefano Pioli (qui en 18 tentatives n’a jamais battu Allegri), prêt de déployer son capitaine dès 1′. Tonali revient dans la médiane, tandis que l’attaquant Ibrahimovic devrait encore être préféré à Giroud.

Il y a une semaine, probablement nous, autant que toutes les cotes mises à jour sur la Serie A, nous aurions conseillé de miser fortement sur Milan. Malgré l’urgence persistante, dans ce 2022, le Diable a semblé sortir des blocs avec un rythme beaucoup plus élevé que la Juventus, pas très convaincant même dans les victoires contre la Roma et l’Udinese. Pourtant, le match contre la Spezia représente beaucoup à digérer : et une jeune équipe comme les Rossoneri risquent de souffrir outre mesure.

Statistiques additionnelles

Statistiques du joueur

1st half
    9' Yellow card Manuel Locatelli
Rafael Leão Yellow card 12'    
Junior Messias Yellow card 42'    
2nd half
    89' Yellow card Moise Kean

Statistiques du match

47
Possession
53
14
Total shots
8
4
Shots on target
0
5
Shots off target
6
5
Blocked shots
2
4
Corners
1
2
Offsides
3
16
Fouls
19

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X