Espagne – Suisse : la Roja montre du caractère

Espagne – Suisse : la Roja montre du caractère

Stade : Gazprom Arena, Saint Pétersbourg

Date : vendredi 2 juillet à 18h

Chaîne : beIN Sports & M6

Entre 2018 et 2020, l’Espagne et la Suisse se sont rencontrées trois fois : Il y a eu deux matchs nuls sur le score d’un but partout ainsi qu’une victoire de l’Espagne 1-0.

L’Espagne a atteint les quarts de finale de l’Euro 2020 de manière dramatique en battant la Croatie en prolongation après un thriller de huit buts. Dominatrice, l’équipe d’Espagne maitrise souvent le jeu à sa main.

Les Suisses étaient à quelques secondes de l’élimination pendant 90 minutes, mais se sont qualifiés après être passés au-delà d’un match à élimination directe d’un tournoi majeur pour la première fois depuis 1938. La dernière fois que la Suisse s’est qualifiée pour les quarts de finale d’un tournoi majeur, c’était lors de la Coupe du monde 1954 qu’elle a accueillie. Ils n’avaient pas progressé à travers un match à élimination directe depuis la Coupe du monde 1938.

La cote Espagne Suisse est en faveur de la Roja.

L’Espagne reste sur deux matchs à cinq buts

Favori du match à domicile, la cote pour une victoire de l’Espagne est de 1.67.

La Roja sait souffrir et peut rêver. Les Ibériques restent sur onze matchs sans défaite. La Roja est devenue la première équipe de l’histoire du Championnat d’Europe à marquer cinq buts lors de matches consécutifs.

Pourtant Alvaro Morata avait raté plusieurs bonnes occasions dans le tournoi avant ce match et il semblait que ce ne serait pas sa soirée lorsqu’il n’a pas marqué de la tête lors d’un centre parfait de Ferran Torres au début du match.

Deux minutes plus tard, ce raté semblait particulièrement coûteux alors que la Croatie prenait la tête. 20 minutes après le début du match, le gardien Unai Simon n’a pas réussi à contrôler la passe anodine de Pedri depuis le milieu de terrain, donnant l’avantage à la Croatie.

Cet étrange but contre son camp a déclenché une réponse de l’Espagne, avec Pablo Sarabia égalisant juste avant la mi-temps, Cesar Azpilicueta en ajoute un autre sur une belle montée et Ferran Torres portant le score à 3-1.

L’Espagne semblait à l’aise et prête à se qualifier, mais la Croatie – qui n’avait rien fait jusqu’alors – est entrée en action grâce à ses remplaçants pour forcer le temps additionnel.

Mislav Orsic et Mario Pasalic ont marqué deux fois dans les cinq dernières minutes pour refaire un retard de deux buts et forcer la prolongation, mais l’Espagne s’est ralliée pour forcer son destin.

Les moments passionnants se sont poursuivis alors que Simon rattrapait son erreur précédente avec un arrêt héroïque à bout portant pour nier Andrej Kramaric avant que Morata ne sorte de sa boite avec une frappe limpide pour remettre l’Espagne en tête. Mikel Oyarzabal a ajouté un cinquième but trois minutes plus tard pour finalement vaincre la Croatie.

Les références de l’Espagne pour aller plus loin dans le tournoi ont été renforcées par cette démonstration de caractère pour d’abord rebondir sur le but contre son camp, puis se ressaisir après que la Croatie ait forcé la prolongation.

Les scènes au coup de sifflet final étaient un mélange de jubilation et de soulagement et les Espagnols vont maintenant se préparer pour un quart de finale dont personne n’était plus soulagé que le gardien Simon.

La Suisse vie une de ses plus belles pages

Outsider de la rencontre, la victoire de la Suisse est cotée à 4.75.

Après une mauvaise entame de championnat d’Europe, la Nati s’est ressaisie. Tout aurait pu être si différent car les Suisses étaient au bord de l’élimination en phase de groupes après avoir récolté un point lors de leurs deux premiers matchs.

Le manager Vladimir Petkovic avait écrit une lettre ouverte dans un journal suisse pour s’excuser auprès des fans et leur demander de soutenir l’équipe contre la Turquie. Ils ont remporté ce match et ont atteint les seizièmes en tant que l’une des meilleures équipes au troisième rang.

La Nati méritait pleinement son avance à la mi-temps contre la France grâce à la tête de Seferovic sur un centre de Zuber, sa quatrième passe décisive de l’Euro 2020. C’était la première fois que la Suisse prenait la tête d’un match de compétition contre la France.

Les Suisses ont raté une glorieuse occasion de mener 2-0 lorsque Zuber a été fauché par Benjamin Pavard et qu’un penalty a été accordé par la VAR, mais le coup de pied faible de Ricardo Rodriguez a été bien sauvé par Hugo Lloris.

Cela a été un tournant du match puisque quatre minutes plus tard, la France a réussi un doublé de Benzema et Paul Pogba a mis la France devant à 3-1 avec une frappe géniale.

Mais tout comme la Croatie l’a fait contre l’Espagne plus tôt dans la journée, la Suisse a marqué deux fois dans les 10 dernières minutes pour forcer la prolongation.

Seferovic s’est dirigé vers son troisième but du tournoi et Gavranovic s’est accroché à la passe parfaite de Granit Xhaka pour marquer à la 90e minute.

Les Suisses ont eu peu d’occasions de marquer en prolongation, mais ils ont réussi tous leurs penalties pour se qualifier pour les quarts de finale de vendredi en Russie.

Historique des résultats

Derniers scores :

Espagne 5*-3 Croatie (après prolongation)

Suisse 3*-3 France (après tirs au but)

Derniers face-à-face :

Suisse 1-1 Espagne

Espagne 1-0 Suisse

Suisse 1-1 Espagne

Espagne 0-1 Suisse

Pariez sur une sélection de plus de 20.000 paris sportifs disponibles sur de nombreux sports.

Voir d’autres options de pari

X